Paris
Mon parcours de metteur en scène a régulièrement croisé de nouvelles écritures, de jeunes auteurs, des découvertes, pépites rares et excitantes, à dénicher, mettre en valeur, polir et faire entendre. Ici, c'est, comme il se doit, au fond de l'eau que la parole s'est embusquée. Le filon est tout nouveau et prometteur. Ce capteur d'images qu'est Emmanuel Robert-Espalieu - il est aussi photographe - a enfin ouvert à la page blanche sa chambre noire remplie d'histoires et de contes, multiples et inattendus. Il est gourmand - tous les univers l'intéressent - et ici, sur ce bord de piscine bleuté, deux hommes se rencontrent et peut-être s'affrontent. Avec humour et dérision, ils refont le monde, leur monde, peuplé de requins et d'épinoches d'eau douce, comme autant de caractères. Toujours surprenants, maniant le verbe et la métaphore, ils nous entraînent avec eux dans leurs délires aquatiques. Tom Novembre prête son charme onctueux et sa belle personnalité à cet homme au bonnet rouge, tandis que Roland Marchisio, l'homme au bonnet bleu, semble comme un poisson dans l'eau dans cet univers fantaisiste. De quoi animer de reflets d'argent les murs du théâtre, comme autant de chants de sirènes au rire contagieux... Christophe Lidon.

Distribution : Tom NOVEMBRE

Mise en scène : Christophe LIDON

Lumière : Marie-Hélène PINON

Décor : Sophie JACOB

Son : Michel WINOGRADOFF

Plan d’accès Théâtre Marigny Studio

Comment se rendre au Théâtre Marigny Studio

  • Champs-Elysées Clémenceau, Franklin Roosevelt
  • 28, 32, 42, 49, 73, 80, 93
  • Avenue Matignon

Laissez un avis sur Les poissons ne meurent pas d'apnée

Affiché à côté de votre commentaire.

Jamais affiché, jamais partagé !

Votre évaluation :

Protégé par reCAPTCHA sous conditions et règlement de la vie privée Google.

Ce spectacle n'est plus à l’affiche

À l’affiche dans ce théâtre

Ceux qui ont consulté le spectacle Les poissons ne meurent pas d'apnée ont aussi consulté