Paris
Spectacles à Paris

Toc Toc 

1

11 avis
1 commentaire(s)

Votre avis
Théâtre de la Grande Comédie - Paris
Le Docteur Stern, de renommée mondiale, est l'un des plus grands spécialistes dans le traitement des troubles obsessionnels compulsifs appelés... Le Docteur Stern, de renommée mondiale, est l'un des plus grands spécialistes dans le traitement des troubles obsessionnels compulsifs appelés "TOC", il ne consulte que très rarement en France. Six patients qui bavardent dans sa salle d'attente, ont dû attendre de nombreux mois pour obtenir cette fameuse consultation. L'heure tourne mais l'éminent neuro-psychiatre n'arrive toujours pas, bloqué apparemment à Francfort par les aléas du transport aérien. Les patients décident alors de tromper l'ennui en essayant de mieux se connaitre et finalement se livrent tour à tour pour faire une sorte de répétition. Coprolalie, Gilles de la Tourette, Arithmomanie, Nosophobie, Toc de vérification, Incapacité à marcher sur les lignes... Les TOC s'entassent, se bousculent et se mélangent dans le cabinet de ce docteur toujours absent ! Mais qu'est-ce qu'il fout, bordel ?
Lire plus Fermer

Première

 : 

Dernière

 : 

Laissez un avis sur Toc Toc

Affiché à côté de votre commentaire.

Jamais affiché, jamais partagé !

Votre évaluation :

Protégé par reCAPTCHA sous conditions et règlement de la vie privée Google.

Les avis des spectateurs sur Toc Toc

Anonyme
Anonyme 1
Au départ, j’ai pensé passer un bon moment : des acteurs talentueux qui rentrent bien dans leur personnages. Mais petit à petit les blagues lourdes s’accumulent, tout comme les longueurs, et on finit par assister à un enchainement de qui fera la blague la plus lourde.
Puis, cerise sur le gateau : une agression sexuelle comme gag sur le plateau, supposée faire rire. Le personnage Vincent attrape par derrière les seins de la pauvre Blanche. Rebelote à la fin lorsqu’il tape les fesses de Marie. « Ce n’est qu’une blague, c’est pour faire rire » me direz-vous. Et bien non, c’est une agression sexuelle puisqu’il n’y a pas de consentement des personnages. Donc nous ne sommes pas sensé en rire, surtout que ça n’apporte rien à l’histoire. C’est à cause de ce genre de blague qu'on véhicule dans la société l'idée selon laquelle on peut pour « rigoler » agresser une femme, parce que ça fera « rire ». Proposer ce genre « blague » sur scène c'est tolérer qu'il puisse se passer la même chose dans la rue, sur un plateau télé ou au travail etc.

Puis, quand on sait qui est l’auteur, on comprend enfin qu’on aurait pas dû s’attendre à plus de maturité dans la pièce.
Dommage, elle aurait pu avoir du potentiel.

Ce spectacle n'est plus à l’affiche

Vous cherchez peut-être une reprise ou une autre mise en scène à l'affiche :

Dernières actualités du Théâtre de la Grande Comédie

À l’affiche dans ce théâtre

Les autres pièces du même genre

Ceux qui ont consulté le spectacle Toc Toc ont aussi consulté