Paris
Spectacles à Paris

Piaf, l'être intime 

0

00 avis

Votre avis
Théâtre de l'Œuvre - Paris

De Edith PIAF

Lettres inédites d’Edith à Tony du 1er au 26 mai 1950 Le 27 octobre 1949, Edith Piaf perd l’amour de sa vie. Sept mois plus tard, elle se confie par écrit à son amant d’un mois, Tony Franck. Onze lettres ardentes où transparait une femme aimante et libre. Au travers de cette correspondance à cœur ouvert, se révèle une Piaf inattendue. A ce moment si particulier de son existence et malgré les drames vécus, elle garde une foi intacte en la vie et un désir d’amour plus fort que tout.
Lire plus Fermer

Première

 : 

Dernière

 : 

Distribution :

Clotilde COURAU

Lumière :

Tom IRTHUM

Musicien :

Lionel SUAREZ

La presse parle de Piaf, l'être intime

Logo Le Figaro
Le Figaro

  Ce qui touche le plus dans ce moment parfaitement équilibré, dialogue subtil de l'accordéoniste, côté jardin et de la comédienne, côté cour, avec pour seul accessoire un petit tabouret noir, c'est d'entendre cette femme tellement moderne, libre, intelligente, passionnée et... Lire plus

 

Ce qui touche le plus dans ce moment parfaitement équilibré, dialogue subtil de l'accordéoniste, côté jardin et de la comédienne, côté cour, avec pour seul accessoire un petit tabouret noir, c'est d'entendre cette femme tellement moderne, libre, intelligente, passionnée et lucide.

 N'en disons pas plus. C'est à déguster dans le silence de la salle où la pénombre et les noirs sont comme une encre transparente.

 Un très beau récitaltout en douceur.

Armelle Héliot

Fermer
Logo Pariscope
Pariscope

De sa voix légèrement gouailleuse, avec une grande sensibilité, l’actrice nous fait entendre une femme blessée, meurtrie puis il y a la musique, les airs des chansons de Piaf, recomposés et interprétés par l’excellent Lionel Suarez. Ses notes se marient à la voix de Courau, aux... Lire plus

De sa voix légèrement gouailleuse, avec une grande sensibilité, l’actrice nous fait entendre une femme blessée, meurtrie puis il y a la musique, les airs des chansons de Piaf, recomposés et interprétés par l’excellent Lionel Suarez. Ses notes se marient à la voix de Courau, aux mots de Piaf. C’est beau et bouleversant. 

Fermer
Logo Le Point
Le Point

Vibrant. Courau, dans une palette d’émotions subtile, joue mieux que personne la vie en rose qui vire au gris. 

Laissez un avis sur Piaf, l'être intime

Affiché à côté de votre commentaire.

Jamais affiché, jamais partagé !

Votre évaluation :

Protégé par reCAPTCHA sous conditions et règlement de la vie privée Google.

Ce spectacle n'est plus à l’affiche

Dernières actualités du Théâtre de l'Œuvre

À l’affiche dans ce théâtre

Les autres pièces du même genre

Ceux qui ont consulté le spectacle Piaf, l'être intime ont aussi consulté