• Actualités Actualités Théâtre de la Pépinière

    #LeThéâtreEstVivant - Théâtre de la Pépinière

    Reportage

    Pour poursuivre notre exploration des Théâtres Parisiens Associés nous vous emmenons dans ce quatrième épisode à la découverte du Théâtre de La Pépinière (Paris 2ème). Caroline Verdu, directrice du lieu, nous en dit plus sur l’identité de ce théâtre, ses succès récents et sa ligne artistique. 

    Quelques mots sur lhistoire du Théâtre

     

    Le Théâtre de La Pépinière a d'abord été un théâtre dédié aux revues. Arletty s'y est produite dans les années 1920 avant que la salle ne soit transformée en cinéma de 1935 à 1940. 

     

    Redevenu un théâtre en 1942 sous son nom initial de « Théâtre de la Potinière », il s'est longtemps fait une spécialité des comédies et autres vaudevilles.

     

    Depuis 1993, alternant théâtre musical et théâtre de recherche, le Théâtre de La Pépinière s'est taillé une place à part dans le paysage théâtral parisien : celle d'un lieu révélateur de talents. 

     

     

    Qui dirige le Théâtre ? 

    Caroline Verdu, avec qui nous nous sommes entretenus pour préparer cet article, dirige le Théâtre de La Pépinière depuis 2008. 

     

    « Je suis une autodidacte. J’étais comédienne auparavant. Acheter un théâtre était mon grand projet, que j’ai réalisé pour mes 30 ans ! »

     

    Combien de personnes travaillent au Théâtre de la Pépinière ?

     

    Une équipe d’une dizaine de personnes travaille au Théâtre de la Pépinière de façon permanente, complétée par des intermittents et des intermittentes du spectacle. 

     

    « Nous sommes une petite équipe, composée de personnes qui sont là depuis longtemps, pour certaines avant mon arrivée en 2008. L’ambiance est très familiale, je pense que le fait que je sois une femme amène une approche chaleureuse dans la vie d’équipe. J’organise souvent des dîners au théâtre, chacun est le bienvenu pour passer me voir et discuter. Comme dans toutes les petites entreprises nous nous voyons beaucoup et sommes très proches les uns des autres. »

     

    La programmation du Théâtre de la Pépinière

     

    « Quelle est la ligne artistique du Théâtre de La Pépinière ? Ce que j’aime avant tout !

     

    La Pépinière a la réputation d’avoir une ligne précise et définie. Longtemps on a dit que ce théâtre était « le subventionné du privé ». En réalité cela m’amuse que certains parlent d’une ligne artistique très définie car c’est bien plus artisanal que ça. Je me laisse tout simplement guider par mes goûts.

     

    Les gens me disent « ce spectacle est fait pour toi » et pourtant je ne sais pas exactement sur quoi ils se basent pour affirmer cela et je n’ai pas toujours la même vision qu’eux. 

     

    J’ai une grande exigence et je me base dans mes choix principalement sur la qualité des textes. Les auteurs et autrices sont pour moi le plus important. Je recherche ensuite la cohérence artistique de l’ensemble du projet. 

     

    Je suis très attaché également aux metteurs ou metteuses en scène. Il faut bien sûr aussi pouvoir trouver le bon comédien et bonne comédienne pour chaque rôle. Je fais très peu de concessions lorsque je produis un spectacle. 

     

    Je suis d’ailleurs une productrice très présente et à la limite de l’interventionnisme – rire-. »

     

    Quels sont les derniers succès en date du Théâtre de la Pépinière ? 

     

    L’un de nos grands succès depuis trois ans est le spectacle d’Alexis Michalik « Intra Muros ». 

     

    Dans la forme « Intra Muros » a des similarités avec les précédents spectacles d’Alexis Michalik, on retrouve notamment sa structure narrative si personnelle, mais dans le fond, comme chaque nouveau spectacle de cet auteur, c’est un renouveau constant, magique, fascinant et brillant. 

     

    Alexis est comme un conteur africain au coin du feu. Il n’y a jamais de temps mort dans ses spectacles ! D’ailleurs ce spectacle attire beaucoup les moins de 26 ans qui sont emballés par le rythme proposé. 

     

    Le spectacle de Noémie de Lattre « Féministe pour Homme » a très bien marché également. J’adore le spectacle, le propos et la femme ! Je serai très triste quand ce spectacle que je trouve nécessaire sera terminé. Je ne l’ai jamais vu je crois sans pleurer. Et sans rire aussi bien-sûr. Noémie est une artiste engageante, entière, droite dans ses bottes et totalement intègre.

    Je voulais aussi évoquer « La Souricière » d’Agatha Christie. Voici comment est née l’idée de cette pièce : un mois d’août en vacances je regarde l’émission « Secrets d’Histoire » sur Agatha Christie. L’histoire de cette pièce qu’elle a écrite et qui est restée confidentielle me fascine. J’ai tout de suite eu envie de monter le projet. Ce ne fut pas une chose facile : c’est seulement la veille de la première que nous eu l’aval de la famille d’Agatha Christie sur les droits du texte !

     

     

    Enfin parmi les succès, il y a aussi « King kong théorie » de Virginie Despentes. C’est une pièce qui a eu du mal à trouver son public, mais ensuite j’ai été marquée par le lien social extraordinaire qu’elle a créé à la sortie de chaque représentation où beaucoup d’échanges ont eu lieu entre les spectateurs et les spectatrices. »

     

    Quel sera votre prochain spectacle ?

     

    A la réouverture nous reprendrons « Intra muros » et « Noémie Delattre, Féministe pour Homme ».

     

    Tous les Dimanche soirs également vous pourrez retrouver « Colors, le spectacle culte » et faire le plein d’énergie et de bonne humeur pour la semaine ! 

     

    La suite n’est pas encore publique car les projets ne sont pas assez avancés pour être dévoilés. J’ai quelques idées en tête et j’attends de pouvoir reprendre la création dans de bonnes conditions.

     

    Le mot de la fin de Caroline Verdu, directrice du Théâtre de la Pépinière

     

    « Nous mettons tout en œuvre pour être présents pour nos spectateurs et nos spectatrices, continuer à les divertir et à les nourrir. Nous nous rendons vraiment compte que la culture fait partie de l’essentiel de nos vies ! »

     

    Pour poursuivre votre découverte du Théâtre de la Pépinière, relisez notre Rencontre avec Michel Bouvet, affichiste. « Un artiste avec qui je travaille depuis vingt ans et dont je ne saurais me passer pour les vingt prochaines années... » nous confie Caroline Verdu.

     

    Suivre le Théâtre de La Pépinière sur Facebook

    Suivre le Théâtre de La Pépinière sur Instagram 

    Suivre le Théâtre de La Pépinière sur Twitter

    Avis des spectateurs

    Votre prénom sera affiché à côté de votre commentaire

    Jamais affiché, jamais partagé !

    Cet espace est réservé aux commentaires concernant l’aspect artistique de ce spectacle. Si votre demande concerne la billetterie ou la disponibilité des places, merci de contacter directement le guichet du théâtre.

    Protégé par reCAPTCHA sous conditions et règlement de la vie privée Google.

    Dernières actualités