Paris

Lorsque Marion est nommée directrice des ventes de Mondial Placard, les cadres masculins de l’entreprise se persuadent qu’ils sont victimes de discrimination. L’un d’eux décide alors de se travestir en femme pour dénoncer l’injustice…

 

Côme de Bellescize imagine un vaudeville d’aujourd’hui dans le monde de l’entreprise. Comédie piquante avec des situations rocambolesques et quiproquos, Mondial Placard articule plaisir et pensée, divertissement et intelligence, prouvant que le rire, l’impertinence et la légèreté sont les meilleurs outils pour soulever les questions qui agitent notre époque.

---

Texte lauréat du prix théâtre 2023 FONDATION barrière

Distribution : Eléonore JONCQUEZBenjamin WANGERMEEJean ALIBERT Clara GUIPONT en alternance avec Coralie RUSSIER, Gwenaëlle COUZIGOULudovic LE LEZDavid TALBOT

Mise en scène : Côme DE BELLESCIZE

Création musique : Yannick PAGET

Maquillage et perruques : Judith SCOTTO

Collaboration artistique : Vincent JONCQUEZ

Scénographie : Natacha MARKOFF

Création sonore : Manon POIRIER

Création costumes : Aude DESIGNAUX

Durée

1h40

Première et dernière

Du 19/01/24 au 30/04/24

Infos et réservations

Guichet : 64, rue du Rocher 75008 Paris
Tél. location : 01.45.22.08.40

Salle ouverte

Pour contacter la billetterie :
01 45 22 08 40 (de 14h à 18h)
tristanbernard.billet@gmail.com
Infos COVID Fermer

Plan d’accès Théâtre Tristan Bernard

Comment se rendre au Théâtre Tristan Bernard

  • Saint Lazare, Villiers, Saint Augustin
  • 21, 27, 30, 53, 95
  • Saint Augustin, Villiers

À lire aussi

Laissez un avis sur Mondial Placard

Affiché à côté de votre commentaire.

Jamais affiché, jamais partagé !

Votre évaluation :

Protégé par reCAPTCHA sous conditions et règlement de la vie privée Google.

Les avis des spectateurs sur Mondial Placard

Anonyme
Dom. 2
Enfilade de clichés, qui font beaucoup rire les spectateurs qui prennent tout cela au premier degré.
Ceka laisse un sentiment de malaise.
Anonyme
Romain 1
Problématique.
Oui c'est un vaudeville, oui c'est une comédie, oui c'est l'essence même de tout cela de tirer les ficelles de la caricature de tous les personnages.
Mais tout cela ne passe pas, les situations ne prêtent ni à rire, ni à réfléchir.
Non, on ne peut pas caricaturer de la même manière et mettre au même plan un collègue harceleur/agresseur sexuel et une militante féministe.
Non, "se travestir" ne permet pas de se mettre à la place de l'autre pour appréhender les rapports de domination dans la société.
Non, la collègue nymphomane (qui finit évidemment par se déshabiller...) ne constitue pas une représentation complémentaire de ce à quoi peuvent aspirer des femmes.
Au final, les blagues misogynes choquent plus qu'elle ne font rire et les répliques caricaturales de la stagiaire féministe ne font rire que les personnes qui n'ont pas compris les revendications du féminisme.
Tout cela est fait sans subtilité, voire sans conscience des enjeux politiques et sociaux. Et si cela part (peut-être) d'une maladresse de l'auteur, le résultat est inexcusable car il conforte les dominants et décrédibilise les victimes de violences sexistes et sexuelles.
En conclusion, j'aurai mieux fait d'agir au moment de la réplique de la stagiaire "On se lève et on se casse".
Anonyme
Mathilde 5
Vaudeville hilarant sur les rapports hommes/femmes dans une entreprise et plus généralement dans le monde. Excellent moment en compagnie d'acteurs exceptionnels :)
Parti pris résolument féministe malgré l'emploi d'un humour très second degres et facilement décodable. Le sujet est traité avec profondeur et la pièce, en plus d'etre hilarante, nous fait réfléchir.
Anonyme
Caroline
Mondial Placard est une caricature de notre société comme il est rare d’en voir encore en 2024... Tel est le but d’un vaudeville. Sous ses airs de comédie, donc drôle de fait, cette dernière ne fait même pas sourire. Les seuls spectateurs qui rient à gorge déployée de leurs rires les plus gras sont ceux pour qui la misogynie explicite de la pièce, les scènes d’agressions sexuelles ou récits de violences conjugales (certes inventées par le personnage de Laurence mais bien réelles pour de nombreuses femmes) semblent ne pas poser problème.

Dès les premières minutes nous sommes plongés dans une ambiance très gênante et grotesque. Pourtant, cette pièce n’a rien d’une comédie dépourvue de psychologie, morale ou sans intentions et fondée sur un comique de situation comme se le veut un vaudeville.

Au contraire cette pièce est bel et bien engagée, juste pas dans le bon sens. Rétrograde, où les comportements de prédation sont encouragés et impunis, où les cadres dirigeants graveleux qui harcèlent sexuellement sont mis au même plan que la simple standardiste, et qui contrairement à ce dernier n’a aucun pouvoir hiérarchique sur autrui, sera reléguée au plan de la nymphomane caricaturale. Tout est mis au même niveau alors que pénalement ce n’est pas le cas. Le metteur en scène fait le choix de tourner en ridicule des situations problématiques sur tous les aspects (moraux, pénaux, sociaux, etc) et par la même occasion les personnes qui ont réellement vécu ces situations.

Pour les plus optimistes d’entre nous, on aurait pu s’attendre à ce que les personnages, bien que caricaturaux au départ, gagnent en nuance et fassent avancer la pièce. A l'inverse, les personnages continuent de s’enfermer dans des caricatures où les textes sont mal écrits et mal joués, nous renvoyant ainsi aux comédies d’un ancien temps.

Que ce soit dans la pauvreté des dialogues, les situations ultra-caricaturales ou encore le mauvais jeu des acteurs, le metteur en scène nous propose de ne surtout pas remettre en question notre société, très drôle et légère visbilement. Pour clôturer ce chef d’oeuvre, on termine sur un placard doté d’I.A pour résoudre les maux d’une société qui aurait "sombré dans la folie » (voir scène finale), et ce même si de nombreuses alternatives (légales, politiques, sociales, économiques) existent déjà aujourd’hui…

Alors si vous avez été /êtes victimes de violences au travail et/ou conjugales, êtes pour l’amélioration des conditions des femmes et de la société en général : ne perdez pas comme moi hier soir 1h40 de votre précieux temps et n’allez pas voir Mondial Placard.
Anonyme
Danielle 5
Merci aux comédiens qui se sont démenés sans compter pour nous ont offrir un excellent moment, nous nous sommes bien amusées de cette « folle entreprise » si actuelle. Dommage qu’il n’y ait pas eu assez de monde dans la salle pour les applaudir ce samedi 3/02 après-midi, ils n’ont pas reçu le juste retour de leur prestation et ce devait être frustrant pour eux, mais qu’ils sachent qu’ils ont été très appréciés.
Anonyme
Arthur 5
D'abord on rit, beaucoup et ce n'est pas rien ! E quand on sort, on discute et on se rend compte qu'on a vu un monde très différent à travers ces personnages, chacun étant le reflet d'une cause (perdue ?) de son époque. La pièce vaut le coup mais les discussions que vous aurez ensuite avec les autres spectateurs ne manqueront pas de sel. A voir en famille, entre amis ou, si vous êtes intrépide, entre collègues !
Anonyme
Hervé 5
Excellente pièce. On s’amuse follement. Pas un moment d’ennui. C’est du très bon théâtre !

Calendrier et tarifs - Mondial Placard

Tarifs

  • Promotion
  • Dernière minute
  • Plein tarif
  • 1° catégorie 40 €
  • 2° catégorie 32 €
  • Jeune -26 ans 11 €
  • Etudiant 11 €

À partir de 11

Dernières actualités du Théâtre Tristan Bernard

À l’affiche dans ce théâtre

Les autres pièces du même genre

Ceux qui ont consulté le spectacle Mondial Placard ont aussi consulté

Réserver