Paris

C’est parce qu’il appartient à une famille qui respire la musique que tout au long de sa vie Elias Rahbani l’a chérie, façonnée, transmise et transformée, comme par magie, en bonheur, chaleur, plaisir et humanisme.

Il était un parfait gentleman, affable, enjoué lançant constamment un trait d’esprit ou une anecdote drôle avec son humour si singulier provoquant le sourire du public qu’il a tant aimé.

 

Producteur, chef d’orchestre et pianiste, Elias Rahbani a longtemps partagé ses studios avec ses fils musiciens Ghassan et Jad. Il a laissé sa marque indélébile à travers un vaste répertoire de chants aux notes ensoleillées puisées d’une terre-passion qu’il n’a jamais quittée. Beau-frère de Feyrouz, la légende, il composa pour les plus grands : pour Feyrouz, Sabah, Magida El Roumi, Wadih el-Safi, Nasri Chamseddine, Melhem Barakat, Tony Valière, Samy Clark et bien d’autres qui ont sublimement interprété ses mélodies.

 

6 500 œuvres ! Des chansons, des opérettes, des génériques d’émissions radiophoniques, des musiques de téléfilms, des hymnes divers et plus de 3 500 jingles publicitaires, un domaine dans lequel il a été pionnier au Moyen-Orient. Certaines publicités sont devenues mythiques, bravant les intempéries de la mémoire. Sa musique – sans se démarquer totalement de l’univers « rahbanien » créé par ses aînés Assi et Mansour – se distingue par une certaine indépendance, une liberté et une différence de ton, introduisant des sonorités plus occidentales. Un travail musical de fond avec l’unique objectif d’élargir le pouvoir absolu de la musique…

 

Attristé par les événements sombres qui ont assailli le Liban ces dernières années, le plus jeune des frères Rahbani s’était retiré en toute dignité de la vie publique avant d’être terrassé par un Covid fatal en 2021.

 

Ce concert du 13 décembre à Paris raconte la vie d’Elias Rahbani avec Ghassan, son fils et son orchestre de quinze musiciens, des magnifiques voix de Gilbert Jalkh et Ranya El Hage et de la chorale. Tous seront présents pour rendre hommage à l’un des plus grands compositeurs du Liban, parti mais seulement par le corps car son héritage musical inestimable résonnera à jamais…

Plan d’accès Théâtre le 13ème Art

Comment se rendre au Théâtre le 13ème Art

  • Lignes 5 / 6 / 7 – Station : Place d’Italie – Sortie 2
  • Bus 27, 47, 57, 67, 83 – Arrêt : Place d’Italie
  • Centre Commercial Italie Deux
  • 11 avenue d’Italie – juste devant l’entrée principale du Centre Commercial

Laissez un avis sur Hommage à Elias Rahbani

Affiché à côté de votre commentaire.

Jamais affiché, jamais partagé !

Votre évaluation :

Protégé par reCAPTCHA sous conditions et règlement de la vie privée Google.

Ce spectacle n'est plus à l’affiche

À l’affiche dans ce théâtre

Les autres pièces du même genre

Ceux qui ont consulté le spectacle Hommage à Elias Rahbani ont aussi consulté