Paris
Spectacles à Paris

L'avare 

L'avare au Théâtre des Variétés
4

46 avis
6 commentaire(s)

Votre avis
Théâtre des Variétés - Paris

De MOLIÈRE

Harpagon n’aime que son argent et soupçonne tout le monde de vouloir le lui voler.

Pour marier ses deux enfants, il a fait le choix d’une riche veuve pour son fils Cléante et pour sa fille, Élise, du seigneur Anselme, un homme mûr, noble et fort riche. Harpagon est pressé de caser ses enfants pour épouser lui-même une jeune fille pauvre, Mariane, dont la beauté l’a charmé…

 

+++

Durée du spectacle : 2H10

Lire plus Fermer

Première

 : 

Dernière

 : 

Mise en scène :

Daniel BENOIN

Création lumières :

Daniel BENOIN

Assistante mise en scène :

Alice-Anne FILIPPI-MONROCHE

Vidéo :

Paulo CORREIA

Assistante costumes :

Sophie VISENTIN

La presse parle de L'avare

Logo France 3
Questions à Michel Boujenah :

« Michel Bouquet disait : "ça fait 15 ans que je travaille sur L'Avare, je crois que je commence à le comprendre". Pour un acteur c'est une chance formidable ! Un privilège énorme ! C'est aussi pour ça que j'ai un trac énorme. Et puis, vis-à-vis de beaucoup d'humoristes qui jouent seuls en... Lire plus

« Michel Bouquet disait : "ça fait 15 ans que je travaille sur L'Avare, je crois que je commence à le comprendre". Pour un acteur c'est une chance formidable ! Un privilège énorme ! C'est aussi pour ça que j'ai un trac énorme. Et puis, vis-à-vis de beaucoup d'humoristes qui jouent seuls en scène, comme moi, j'ai envie de leur dire : nous aussi on a le droit de jouer ça si on y consacre du temps, du travail, de la volonté et du désir. Molière, si vous le servez, il vous le rend au centuple. C'est tellement merveilleux de le jouer ! »  - Michel Boujenah

Fermer
Source Source
Logo La Terrasse

« Daniel Benoin révèle l’humanité grinçante de cette cruelle histoire, où la fougue de la jeunesse ravive un monde abîmé par l’avarice. Avec un remarquable Michel Boujenah. »

Logo Le Figaro.fr

« Cette lecture au noir de l’une des pièces les plus populaires du répertoire a reçu le prix suédois de la meilleure mise en scène de l’année et a été saluée unanimement par la critique. C’est la comédie la plus dure, la plus méchante que... Lire plus

« Cette lecture au noir de l’une des pièces les plus populaires du répertoire a reçu le prix suédois de la meilleure mise en scène de l’année et a été saluée unanimement par la critique. C’est la comédie la plus dure, la plus méchante que Molière ait écrite. On ne rit guère à L’Avare. La passion, le drame, familial, affleurent sous la farce. Molière varie les couleurs de sa palette. Daniel Benoin rend bien cela, ces ambiguïtés, ces richesses. D’emblée il impose une vision, un climat. »

Fermer
Logo Les Echos

« Tout le cheminement d’Harpagon le conduira vers une sorte d’innocence inversée, symbolisée, en fin de spectacle par la blancheur d’habits lunaires. Il n’est pas le plus mauvais de la bande, semble nous dire Daniel Benoin qui, à l’isolement d’Harpagon, trouve quelque chose... Lire plus

« Tout le cheminement d’Harpagon le conduira vers une sorte d’innocence inversée, symbolisée, en fin de spectacle par la blancheur d’habits lunaires. Il n’est pas le plus mauvais de la bande, semble nous dire Daniel Benoin qui, à l’isolement d’Harpagon, trouve quelque chose d’émouvant et, à son goût de l’argent, des ressorts enfantins. »

Fermer
Logo L'Humanité

« On se dit que voilà une mise en scène intelligente, qui ne sollicite pas outre mesure les vains plaisirs de la « relecture », sans toutefois se priver, ici ou là, de clins d’yeux malins au goût du jour. Benoin suit la donne classique, sans l’adorner d’un trop de petites... Lire plus

« On se dit que voilà une mise en scène intelligente, qui ne sollicite pas outre mesure les vains plaisirs de la « relecture », sans toutefois se priver, ici ou là, de clins d’yeux malins au goût du jour. Benoin suit la donne classique, sans l’adorner d’un trop de petites trouvailles énervantes. Son travail fait penser aux leçons de Planchon, celui d’avant, qui rajeunit notre vision de Molière sans encore l’égarer sur des chemins de traverse. »

Fermer
Réduire la liste
Afficher tous

À lire aussi

Laissez un avis sur L'avare

Affiché à côté de votre commentaire.

Jamais affiché, jamais partagé !

Votre évaluation :

Protégé par reCAPTCHA sous conditions et règlement de la vie privée Google.

Les avis des spectateurs sur L'avare

MICHEL
MICHEL - membre depuis 33  mois 5
Très belle mise en scène, plus vrai que vrai avec un Boujenah qui colle au personnage avec justesse
Sylvie
Sylvie - membre depuis 1  mois 4
Magnifique mise en scène. Troupe d'acteurs pleine de vivacité et Michel Boujenah attachant, juste, incarnant toutes les nuances d'Harpagon. Bravo. Très belle soirée !
Anonyme
Brigitte 5
génial . molière doit être fier de cette adaptation . passe un beau moment de théâtre
Anonyme
Roselyne 4
Complètement d’accord avec Sydney, spectacle un peu gâché pour les gens situés à droite de la scène comme nous 4 qui ne pouvions absolument pas voir ce qui se passait du côté jardin et ce alors que nos places étaient au même prix que pour le carré d’or.
Nous ne sommes pas rancuniers et le saurons pour la prochaine fois
Anonyme
Sydney 3
Magnifiquement interprété par Michel Boujenah avec sobriété et efficacité.
Malheureusement , la mise en scène , particulièrement originale , ne permet pas à un bon tiers de la salle (située à droite ) de pouvoir suivre les acteurs qui évoluent près de la moitié du temps dans un petit coin droit de la scène . Dommage pour mon petit fils qui venait pour la première fois au théâtre et qui a passé son temps à se faire enguirlander par son voisin parce qu'il se penchait pour essayer d'apercevoir quelque chose .... Places payées quand même 42,55 € !
Donc totalement déconseillé d'acheter des places situées sur la droite en regardant la scène
Anonyme
Valérie 5
Absolument magnifique. Excellents décors qui permettent une très belle et innovante mise en scène. Des comédiens lumineux et un Michel Boujenah qui par son talent , son intelligence, sa maestria nous donne une version de cette pièce tellement différente de celles dont on nous a abreuvé toute notre jeunesse. La tirade finale de « ma cassette » m’a bouleversée par son intensité, sobriété , sa puissance.
MERCI… Bravo… Vive le théâtre

Ce spectacle n'est plus à l’affiche

À l’affiche dans ce théâtre

Les autres pièces du même genre

Ceux qui ont consulté le spectacle L'avare ont aussi consulté