Paris

Paris, 1750. À cinquante ans Marie du Deffand tient un des salons les plus réputés de la Capitale. Son esprit y attire et fascine les grands hommes de l’époque, aristocrates, hommes de lettres ou de sciences.

La cécité la guette : Marie doit se trouver une lectrice, elle choisit la fille illégitime de son frère, mais à une condition...

 

Entre 'Les Illusions perdues' et 'Les Liaisons dangereuses' dans les salons de Madame Du Deffand, les philosophes des lumières vous attendent.

Distribution : Céline YVONMarguerite MOUSSETRemy JOUVIN

Mise en scène : Tristan LE DOZE

Costumes : Jérôme RAGON

Lumières : Stéphane BALNY

Plan d’accès Théâtre le Ranelagh

Comment se rendre au Théâtre le Ranelagh

  • La Muette (9) ou Passy (6)
  • RER C Boulainvilliers ou Maison de la Radio
  • 22, 32, 52
  • 18 rue du Ranelagh (sous la maison de la Radio), 19 et 80 rue de Passy
  • 51, rue des Vignes ou 4, rue de la Fontaine

La presse en parle - L'Antichambre

Logo Figaro Magazine
Quel bonheur d'écouter ce texte servi par trois comédiens d'une justesse saisissante !

Télécharger l’article Télécharger l’article
Logo Télérama
TT "Délicieusement cruelle, Céline Yvon donne la réplique à Rémy Jouvin, campant le « président » Hénault, fidèle ami de la Deffand, et à Marguerite Mousset, diablement convaincante en Julie de Lespinasse, avec ses airs de sainte-nitouche !"

Logo Le Figaro
De la belle ouvrage.

Fidèle à ses intentions, le metteur en scène, Tristan Le Doze, rend justice à Brisville sans ajouter une once d’artifice, de manière élégante. Il exploite à bon escient le talent lyrique de Marguerite Mousset. L’actrice compose une bâtarde rouée dont on suit la... Lire plus

Fidèle à ses intentions, le metteur en scène, Tristan Le Doze, rend justice à Brisville sans ajouter une once d’artifice, de manière élégante. Il exploite à bon escient le talent lyrique de Marguerite Mousset. L’actrice compose une bâtarde rouée dont on suit la progression dans le milieu mondain avec admiration. Céline Yvon est parfaite en marraine perfide qui se voit dépouiller de son influence. Le très juste Rémy Jouvin arbitre les échanges entre les deux combattantes. De la belle ouvrage.

Fermer
Télécharger l’article Télécharger l’article
Logo le Canard Enchaîné
La pièce est cruelle. Très. Intense. Brillante. Les acteurs aussi

Le metteur en scène Tristan Le Doze se montre non seulement élégant et précis, mais aussi très conscient des échos contemporains qu’a cette pièce. Notre siècle s’y retrouve.

Télécharger l’article Télécharger l’article
Logo l'Officel
Tristan Le Doze met en scène cette plaisante guerre en dentelles avec une ferme élégance.

Télécharger l’article Télécharger l’article
Logo Froggy's Delight
Un spectacle brillantissime et absolument captivant.

Source Source
Logo-coup2theatre
♥♥♥♥ C’est brillant, un vrai régal pour l’esprit.

Source Source
Logo Théâtre Passion
Un beau spectacle dans ce joli bijou qu’est le théâtre du Ranelagh.

Source Source
Sorties à Paris logo
un bijou de psychologie subtile et profonde, un sommet d’esprit brillant !

Les trois comédiens excellents dans leurs rôles respectifs portés par les dialogues magnifiques d’un Jean-Claude Brisville particulièrement inspiré.

La presse en parle
On se croirait revenu au XVIIIème siècle tant la magie opère.

Source Source
on éprouve un très grand plaisir à la vivacité pleine d’humour et de repartie des dialogues et à la parfaite diction des comédiens.

Source Source
La lettre du SNES
La pièce saisit le moment d’un basculement historique : de l’art de la conversation au débat d’idées.

Source Source
Réduire la liste
Afficher tous

Laissez un avis sur L'Antichambre

Affiché à côté de votre commentaire.

Jamais affiché, jamais partagé !

Votre évaluation :

Protégé par reCAPTCHA sous conditions et règlement de la vie privée Google.

Les avis des spectateurs sur L'Antichambre

Anonyme
cecile 4
Une pièce de qualité qui mérite d'être vue et entendue ; non seulement l'écriture de Brisville marque l'actualité sur le combat des femmes dans la société, mais le metteur en scène ajoute dans sa simplicité une modernité qui permet aux acteurs de vivre pleinement leur rôle. À voir sans condition !

Ce spectacle n'est plus à l’affiche

Dernières actualités du Théâtre le Ranelagh

Les autres pièces du même genre

Ceux qui ont consulté le spectacle L'Antichambre ont aussi consulté