Paris
Spectacles à Paris

Le Faiseur de Théâtre 

1 commentaire(s)

Votre avis
Théâtre de Poche-Montparnasse (Grande salle) - Paris

De Thomas BERNHARD

Ce soir, le dramaturge d’Etat Bruscon et sa troupe familiale se produisent dans un village où règne «le néant culturel absolu». Les obstacles se multiplient à mesure qu’approche l’heure du spectacle. Oeuvre maîtresse de Thomas Bernhard, Le Faiseur de théâtre est le constat poignant et cynique de la lente agonie de l’art dans un monde auquel il est devenu hostile.

Lire plus Fermer

Première

 : 

Dernière

 : 

Mise en scène :

Chantal DE LA COSTE

Assistant mise en scène :

Quentin KELBERINE

Lumière & scénographie :

Chantal DE LA COSTE

Création sonore :

Nicolas DAUSSY

La presse parle de Le Faiseur de Théâtre

Logo L'Humanité
Un formidable comédien

Hervé Briaux, est un formidable comédien qui joue au comédien, et qui dans un délire incontinent massacre (en mots, heureusement) femme, fille (Séverine Vincent) fils (Quentin Kelberine, également assistant à la mise en scène) et l’aubergiste (Patrice Dozier).

Logo Culture Tops
Un grand numéro d’acteur, bien servi il est vrai par le jeu de ses comparses souffres douleur.

Le talent d’Hervé Briaux, en Bruscon irascible, dictatorial, cruel, et désespéré. La présence de ce bouffon qui tente de rester digne et debout, rend tout ce qui l’entoure misérable ou dérisoire. Un grand numéro d’acteur, bien servi il est vrai par le jeu de ses comparses... Lire plus

Le talent d’Hervé Briaux, en Bruscon irascible, dictatorial, cruel, et désespéré. La présence de ce bouffon qui tente de rester digne et debout, rend tout ce qui l’entoure misérable ou dérisoire. Un grand numéro d’acteur, bien servi il est vrai par le jeu de ses comparses souffres douleur.
La mise en scène de Chantal de La Coste qui dans une grande économie de moyens réussit à rendre l’étrange atmosphère de cette pièce. Dans cette petite salle d’auberge minable elle fait cohabiter la démesure délirante du comédien avec les odeurs de bouillons aigre et les vieilles photos jaunies du Führer ...

Fermer
La presse en parle
Une mise en scène vivante et fluide

Dans un jeu sans fausse note Hervé Briaux interprète cet homme perfectionniste et perpétuellement agacé par ses proches, que l’on devine autant harceleur que victime. (...) Vivante et fluide, la mise en scène de Chantal de La Coste réussit à restituer l’étrange... Lire plus

Dans un jeu sans fausse note Hervé Briaux interprète cet homme perfectionniste et perpétuellement agacé par ses proches, que l’on devine autant harceleur que victime. (...) Vivante et fluide, la mise en scène de Chantal de La Coste réussit à restituer l’étrange atmosphère du texte de l’écrivain indocile . Les rapports de domination de Bruscon envers ses enfants nous sont finement suggérés. Quentin Kelberine et Séverine Vincent donnent à leurs personnages soumis et candides un ton original et
naturel. Quant à Patrice Dozier (l’aubergiste), il interprète habilement par son ton et les mimiques ce personnage secondaire.

Fermer
Un bon moment de théâtre, qui séduira ceux qui savent eux-mêmes se mettre en perspective.

Hervé Briaux donne un Bruscon très convaincant, il arrive à jouer sans excès le comédien qui cabotine, Chantal de La Coste le dirige en le mettant en abyme, lui fait donner une galerie de postures que n’auraient pas désavouées Lino Ventura, Jean Gabin ou André Pousse. Volontaire,... Lire plus

Hervé Briaux donne un Bruscon très convaincant, il arrive à jouer sans excès le comédien qui cabotine, Chantal de La Coste le dirige en le mettant en abyme, lui fait donner une galerie de postures que n’auraient pas désavouées Lino Ventura, Jean Gabin ou André Pousse. Volontaire, bougon, parfois détaché. Jamais léger. Tellement antipathique qu’il en devient sympathique. (...) Un bon moment de théâtre, qui séduira ceux qui savent eux-mêmes se mettre en perspective.

Fermer
Logo Toute la culture
Un spectacle à ne pas rater où le bonheur de jouer de Hervé Briaux contamine le public.

Bruscon, émouvant et drôle, persécute sans que jamais nous n’osions le détester. Escorté de sa fille et de son fils, il va donner dans cette salle de théâtre de fortune,une représentation de sa pièce (...) qu’il prétend totale, archétype de toute... Lire plus

Bruscon, émouvant et drôle, persécute sans que jamais nous n’osions le détester. Escorté de sa fille et de son fils, il va donner dans cette salle de théâtre de fortune,une représentation de sa pièce (...) qu’il prétend totale, archétype de toute pièce. La, chute sera savoureuse. Un spectacle à ne pas rater où le bonheur de jouer de Hervé Briaux contamine le public.

Fermer
Aigu et tranchant, déchirant et drôle. Formidable !

La stature d’Hervé Briaux, son visage émacié, son profil d’empereur Romain, sa voix, son regard d’aigle, tout ici plaide pour Bruscon, littéralement. C’est vraiment la rencontre d’un interprète et d’un personnage. Sa manière si particulière d’articuler,... Lire plus

La stature d’Hervé Briaux, son visage émacié, son profil d’empereur Romain, sa voix, son regard d’aigle, tout ici plaide pour Bruscon, littéralement. C’est vraiment la rencontre d’un interprète et d’un personnage. Sa manière si particulière d’articuler, précise, presque menaçante, ici, fait beaucoup. Et puis, ce que parviennent à maîtriser les quatre comédiens, portés par la direction de jeu, c’est la coexistence de l’héroïque et du catastrophique, l’aristocratie de la mission, le côté Capitaine Fracasse, touchant, séduisant, et la méchanceté atroce du maître, non du plateau, mais de la famille qu’il a depuis longtemps asservie.
On rit, on pleure, on a peur. Du grand théâtre, aigu et tranchant, déchirant et drôle. Formidable !

Fermer
Théâtre & Co
Un univers féroce

Le Faiseur de théâtre  nous laisse ainsi pénétrer dans un univers féroce imprégné de tout type de préjugés et clichés prononcés sans gêne pour éprouver des valeurs négatives qui alimentent la propension de la bourgeoisie au mépris et... Lire plus

Le Faiseur de théâtre nous laisse ainsi pénétrer dans un univers féroce imprégné de tout type de préjugés et clichés prononcés sans gêne pour éprouver des valeurs négatives qui alimentent la propension de la bourgeoisie au mépris et à l’élitisme : « Seul un être cultivé est un être humain », déclarera Bruscon pour finir par constater que lui et sa famille ne jouent que pour s’améliorer et non pas pour « cette racaille de la campagne ». Si l’action et l’univers du Faiseur de théâtre paraissent à maints égards paradoxaux, ils restent pour autant parfaitement cohérents dans la mesure où ils tendent, sans aucune pitié, un miroir déformant aux archétypes de pensées de la bourgeoisie triomphante. L’équilibre obtenu entre la férocité du portrait dressé et sa représentation raffinée produit un puissant effet de sidération.

Fermer
La presse en parle
Surprenant, différent, urticant, à voir !

Hervé Briaux est magistral en irascible pervers narcissique. Les trois autres comédiens sont aussi excellents : ils lui font face stoïquement et tiennent le coup avec pratiquement que de la pantomime. Un théâtre de vrais faiseurs… Surprenant, différent, urticant, à voir !

Réduire la liste
Afficher tous

À lire aussi

Laissez un avis sur Le Faiseur de Théâtre

Affiché à côté de votre commentaire.

Jamais affiché, jamais partagé !

Protégé par reCAPTCHA sous conditions et règlement de la vie privée Google.

Les avis des spectateurs sur Le Faiseur de Théâtre

Annie
Annie - membre depuis 1  mois
Acteur principal magistral ! Mais cette pièce, quel ennui !

Ce spectacle n'est plus à l’affiche

Dernières actualités du Théâtre de Poche-Montparnasse (Grande salle)

À l’affiche dans ce théâtre

Les autres pièces du même genre

Ceux qui ont consulté le spectacle Le Faiseur de Théâtre ont aussi consulté