Paris

Elle prend la parole et se présente en tant qu’autrice. Sitôt le mot lâché, il suscite des réactions d’une violence inattendue. Alors, elle décide de prendre sa défense, et voici qu’une sorte de tribunal surgit, qui verra des expertes plaider en sa faveur. Bientôt, d’autres figures, sorties de l’Histoire, viendront nous révéler les résistances qui ont entravé la féminisation de la langue.

 

↘ Production Compagnie M42 — Coproduction Dieppe Scène Nationale

Distribution : Alvie BITEMOClémence LABOUREAUPier LAMANDEClaudia MONGUMU

Mise en scène : Louise DUDEK

Création & régie lumières : Jérôme BERTIN

Assistante mise en scène & scénographie : Heidi FOLLIET

Création des musiques : Soizic MARTIN

Plan d’accès Théâtre La Reine Blanche

Comment se rendre au Théâtre La Reine Blanche

  • La Chapelle (ligne 2), Marx Dormoy (ligne 12)
  • Gare du Nord (B)
  • 35, 65, 302, 350
  • N°10041 39 bd de la Chapelle, N°18040 29 bd de la Chapelle, N°18110 53 rue du Département, N°100034 68 rue Louis Blanc

Laissez un avis sur Presqu'illes

Affiché à côté de votre commentaire.

Jamais affiché, jamais partagé !

Votre évaluation :

Protégé par reCAPTCHA sous conditions et règlement de la vie privée Google.

Les avis des spectateurs sur Presqu'illes

Anonyme
Marcel 5
A partir du travail de recherche d'Aurore Evain, Sarah Pèpe a écrit une pièce sur l'histoire du mot "autrice". Louise Dudek en a fait une adaptation style cabaret. Quand les femmes prennent leur histoire en main, nous mesurons que le combat féministe n'est pas une hystérisation collective,mais bien l'affirmation que "le masculin ne l'emporte pas sur le féminin". Pour autant, il n'est pas question d'inverser la domination, juste l'égalité. C'est du vrai théâtre dans lequel les personnages ne sont pas prisonniers de leur aspect. Un spectacle, dont on ressort enrichi de nouveaux horizons! Dommage que la salle ne soit pas plus grande, des spectateurs.trices n'ont pu entrer...
Amandine
Amandine - membre depuis 57  mois 5
Quelle merveille cette pièce ! Envie, non besoin criant !! , que la terre entière vienne se tasser dans ce théâtre pour se laisser cueillir par l'évidence absolue des mots clamés !

L'importance de comprendre que les mots employés sont si importants. Le constat quasiment mathématique de l'absurdité de ces règles injustes imposées.

Le tout, porté par un format cabaret qui laisse respirer et "allège" ce sujet.
Anonyme
Maya 5
Très beau messages, très fort, à voir !
Thème totalement d’actualité.

Ce spectacle n'est plus à l’affiche

Dernières actualités du Théâtre La Reine Blanche

Partenaires

À l’affiche dans ce théâtre

Les autres pièces du même genre

Ceux qui ont consulté le spectacle Presqu'illes ont aussi consulté