• Actualités

    Chroniques 1954-2003 – Françoise Sagan

    Spectacle

    C’est une réouverture haute en couleurs qui nous est proposée à l’Artistic Théâtre ! Transformé pour l’occasion en véritable cabaret ce théâtre vous invite à une soirée d’évasion riche en découvertes au travers des textes de Françoise Sagan de 1954, année de la sortie de son premier roman « Bonjour Tristesse » à 2003 où elle s’éteindra en Normandie, région si chère à son cœur. Entre ceux deux dates s’étalent cinquante ans de découvertes du monde sous le regard aiguisé qui est le sien.

    L’Artistic Théâtre vous invite à un voyage littéraire et à la revisite de toute une époque, en immersion dans un magnifique décor de cabaret avec pianiste et meneur de revue !

     

    Le fils de Françoise Sagan, Denis Westhoff a rassemblé dans le livre « Chroniques 1954-2003 », cinquante ans de textes relevant de l’observation du monde par sa mère. Ce sont des extraits de ces textes, choisis avec soin et mis en musique, que nous découvrons dans ce spectacle.

     

    Suite à l’immense succès de son premier roman « Bonjour Tristesse », Françoise Sagan, qualifiée de « charmant petit monstre » par François Mauriac, devient une curiosité qui suscite toutes les attentions.

     

    Cette femme virtuose et hors du commun a côtoyé les grands de son époque : Billie Holiday, Orson Welles, Rudolf Noureev, Jean-Paul Sartre...

    Françoise Sagan a également parcouru le monde et publié les récits de ses souvenirs de voyages dès 1945 dans le magazine « Elle » à la demande d’Hélène Gordon-Lazaref qui le dirigeait à l’époque.

    Puis de nombreux journaux solliciteront son point de vue et sa plume aiguisée. C’est ainsi qu’elle collabore avec Femme, Le Nouveau Fémina, Playboy, L’Humanité, Globe, Vogue, Égoïste

     

    « A travers ces quelques Chroniques que Françoise Sagan publia dans les journaux, s’esquisse par touches tendres, graves ou incisives, l'époque qu'elle traversa » nous confie Andy Emler, pianiste, organiste, improvisateur, chef d'orchestre et compositeur de jazz qui a créé la musique du spectacle.

     

    Enfin, nous entendrons aussi, dans les extraits choisis de ces chroniques, l’engagement de l’écrivain pour certains faits de société de son époque qui l’ont particulièrement marquée comme le procès de l’algérienne Djamila Boupacha ou la situation des infirmières de son époque.

    « Avec ces textes piquants, érudits, généreux et engagés, François Sagan nous dévoile ses coups de cœur, ses indignations, ses admirations et ses amitiés. Dans ces Chroniques, le lecteur retrouvera les mots, la justesse et cette légèreté apparente qui révèlent l’intense acuité d’un de nos plus grands écrivains. » Denis Westhoff.

     

    Nous sommes en immersion dans un magnifique décor de cabaret, bar à néons, rideaux rouges, piano, meneur de jeu, tenues de soirée, roulette... Les spectateurs se répartissent entre la scène, où sont disposées de petites tables de café et les gradins, où des silhouettes en cartons de figures majeures du théâtre servent de voisins - non contaminants - et assurent la distanciation.

     

    Les spectateurs changent d’époque dès leur entrée dans la salle et tout au long de la soirée grâce à une magnifique mise en scène d’Anne-Marie Lazarini, une scénographie de François Cabanat et des costumes pleins de paillettes de Dominique Bourde.

    Les comédiens Cédric Colas, Coco Felgeirolles et Frédérique Lazarini se partagent le temps de parole, se donnent la réplique et nous invitent à entendre les textes de Françoise Sagan d’une nouvelle voix.

     

    C’est joyeux, pétillant et plein d’émotions ! Nous sentons ici toute la joie de vivre de l’autrice, son audace et son goût pour le jeu et la vitesse. Nous faisons à nouveau connaissance avec cette femme de caractère qui a marqué le paysage littéraire de son époque.

     

    « Par le prisme d'un esprit libre, brillant et incisif, c'est toute une époque qui se dessine et, derrière elle, le portrait en filigrane de Françoise Sagan. » Anne-Marie Lazarini, metteur en scène.

     

    Ne ratez pas ce spectacle qui est tel un vent de liberté et de convivialité malgré le contexte actuel qui souffle sur l'Artistic Théâtre renouant ainsi, dans une période qui a tout de la science-fiction, avec son passé de café-concert du début du siècle passé !

    Avis des spectateurs

    Votre prénom sera affiché à côté de votre commentaire

    Jamais affiché, jamais partagé !

    Cet espace est réservé aux commentaires concernant l’aspect artistique de ce spectacle. Si votre demande concerne la billetterie ou la disponibilité des places, merci de contacter directement le guichet du théâtre.

    Protégé par reCAPTCHA sous conditions et règlement de la vie privée Google.

    Dernières actualités