• Spectacles à Paris

    Désordres 

    Désordres au Théâtre La Manufacture des Abbesses

    1 commentaire(s)

    Votre avis
    Théâtre La Manufacture des Abbesses - Paris

    Contemporains

    De Yamina HADJAOUI

    Sarah et Thomas, deux quarantenaires actifs, motivés, « forment un couple que l’on pourrait qualifier de réussi ». Mais une image peut-elle résister aux épreuves ? Pour nous (et pour eux) ils... Lire plus

    Sarah et Thomas, deux quarantenaires actifs, motivés, « forment un couple que l’on pourrait qualifier de réussi ». Mais une image peut-elle résister aux épreuves ?

    Pour nous (et pour eux) ils revisitent leur(s) histoire(s) et nous en partagent, au fil et au gré de leur mémoire, les temps forts, les moments qui les ont impactés, qui ont fait bouger les lignes… Ils vont tour à tour nous livrer leurs questionnements, leurs pensées les plus inavouables.

    DÉSORDRES c’est la vie. C’est le récit de cette confrontation à l’autre, aux regards extérieurs, mais surtout à soi-même.

    Fermer

    Durée

     :  1h10

    Première

     : 

    Dernière

     : 

    Distribution :

    Sarah BARZYK Boris KHALVADJIAN

    Mise en scène :

    Swan DEMARSAN

    Infos et réservation :

    Guichet :

    Manufacture des Abbesses 7, rue Véron 75018 Paris

    Tél. location

     : 01 42 33 42 03
    Salle ouverte
    Reprise de la programmation en Juin 2021.
    Le pass sanitaire et le masque seront demandés.
    Jusqu'au 22/02/22 à partir de

    10

    La presse parle de Désordres

    picto De la cour au jardin
    1 = 1 + 1 ? Nous, c'est toi et toi ? Allez savoir...

    «  Le couple… Vaste sujet… Bien des auteurs et autrices se sont emparé·e·s de ce sujet à priori dramaturgiquement inépuisable… Yamina Hadjaoui n’a pas craint de s’essayer à l’exercice et a réussi à nous proposer soixante-cinq minutes... Lire plus

    «  Le couple… Vaste sujet… Bien des auteurs et autrices se sont emparé·e·s de ce sujet à priori dramaturgiquement inépuisable… Yamina Hadjaoui n’a pas craint de s’essayer à l’exercice et a réussi à nous proposer soixante-cinq minutes passionnantes. Le couple qu’elle nous présente est à la fois unique et universel.La première qualité du traitement du sujet tient à la construction de la dramaturgie. Yamina Hadjaoui dynamite purement et simplement le code temporel. Grâce à son écriture percutante, incisive, grâce aux moments de grande tension (voire de violence) qui succèdent à des moments très drôles, j’ai été complètement pris par cette fable sociétale. Pour que tout ceci puisse fonctionner à la perfection, il fallait deux comédiens d’une irréprochable justesse. Oriane Blin et Boris Khavadjian sont ces deux comédiens-là. Les deux, mis en scène avec une grande pertinence par Swan Demarsan, sont totalement crédibles. On l’aura compris, voici donc un bien beau moment de théâtre. »

    Fermer
    Source
    Logo OBS
    Désordres

    « Le sujet choisi par Yamina Hadjaoui réussit à toucher, grâce à sa construction sous forme de puzzle, sa progression achronique, grâce aussi à la justesse du jeu d’Oriane Blin et Boris Khalvadjian, de la mise en scène de Swan Delarsan et la « mise en espace et en corps »... Lire plus

    « Le sujet choisi par Yamina Hadjaoui réussit à toucher, grâce à sa construction sous forme de puzzle, sa progression achronique, grâce aussi à la justesse du jeu d’Oriane Blin et Boris Khalvadjian, de la mise en scène de Swan Delarsan et la « mise en espace et en corps » d’Audrey Evalaum Marquis qui chorégraphient avec subtilité le duel amoureux. Par euphémisme il est dit dans le programme que la scénographie ne comporte « rien de superflu ». N’empêche que le spectacle semble riche. »

    Fermer
    Logo L'Express
    Christophe Bardier parle de Désordres

    « Désordres peut se résumer à un mot : banal. Mais ce n’est pas la pièce qui est banale, elle est au contraire originale et très réussie. Mais « banal », c’est le mot qui tue, en amour. On peut connaître des tempêtes et des tourments dans un couple, on peut... Lire plus

    « Désordres peut se résumer à un mot : banal. Mais ce n’est pas la pièce qui est banale, elle est au contraire originale et très réussie. Mais « banal », c’est le mot qui tue, en amour. On peut connaître des tempêtes et des tourments dans un couple, on peut commettre des fautes, mais l’on n’a pas le droit d’être banal, d’infliger une vie banale à celui ou celle qu’on prétend aimer. [….] Banale, la pièce pourrait l’être sans la finesse déployée par l’auteur, Yamina Hadjaoui. » 

    Fermer
    Logo Télérama
    Désordres

    « Autopsie d’un couple ordinaire aux prises avec la disparition du désir, le texte se sauve de la banalité par sa cadence et son rythme, les soubresauts que la mémoire revisitée du mari et de la femme réveille dans les corps chahutés des comédiens constamment justes. Constamment... Lire plus

    « Autopsie d’un couple ordinaire aux prises avec la disparition du désir, le texte se sauve de la banalité par sa cadence et son rythme, les soubresauts que la mémoire revisitée du mari et de la femme réveille dans les corps chahutés des comédiens constamment justes. Constamment proches d’un public qui les applaudira de toute façon à tout rompre. Bonheur des retrouvailles théâtrales… »  

    Fermer
    Logo L'Humanité
    Désordres

    «  La pièce joue pendant une heure avec la tension du couple. Comme Ingmar Bergman dans  Scènes de la Vie conjugale , Yamina Hadjaoui prend le parti de montrer le quotidien ordinaire de deux personnes. Parfois incohérentes, changeantes et capricieuses, les réflexions prononcées... Lire plus

    «  La pièce joue pendant une heure avec la tension du couple. Comme Ingmar Bergman dans Scènes de la Vie conjugale, Yamina Hadjaoui prend le parti de montrer le quotidien ordinaire de deux personnes. Parfois incohérentes, changeantes et capricieuses, les réflexions prononcées à voix haute sont celles d’un homme et d’une femme tiraillés entre besoins irrationnels, envies légitimes et obligations sociales. La dérision, dispersée en quelques touches d’humour, frappe là où on ne l’attend pas. Le spectateur suit les émotions des personnages au même rythme que leurs pulsions, sans savoir à quoi s’attendre d’une scène à l’autre. »

    Fermer
    Réduire la liste
    Afficher tous

    À lire aussi

    Laissez un avis sur Désordres

    Votre prénom sera affiché à côté de votre commentaire

    Jamais affiché, jamais partagé !

    Protégé par reCAPTCHA sous conditions et règlement de la vie privée Google.

    Les avis des spectateurs sur Désordres

    Yamina
    Yamina - membre depuis 117  mois

    ♥️♥️♥️

    0 0

    Calendrier et tarifs - Désordres

  • janvier
  • Lu
  • Ma
  • Me
  • Je
  • Ve
  • Sa
  • Di
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23 20:30
  • 24 21:00
  • 25 21:00
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30 20:30
  • 31 21:00
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • Tarifs
    • Promotion
    • Dernière minute
    • Plein tarif
    • Plein 26 €
    • Réduit 16 € étudiants, demandeur d'emploi,
    • Carte sénior 20 €
    • Jeune -26 ans 10 €

    À l’affiche dans ce théâtre

    Les autres pièces du même genre

    Ceux qui ont consulté le spectacle Désordres ont aussi consulté