Paris
Spectacles à Paris

Le bal 

Théâtre Rive Gauche - Paris

De Irène NEMIROVSKY

Paris, années 20. Antoinette vient d'avoir quatorze ans. Elle rêve de participer au bal qu'organisent ses parents, les Kampf, pour faire étalage de leur fortune récemment acquise. Mais sa mère, plus pressée de jouir enfin de cette opulence tant attendue que de faire entrer sa fille dans le monde, refuse de convier Antoinette au bal. La vengeance d'Antoinette, aussi terrible qu'inattendue, tombera comme un couperet, révélant le vrai visage de chacun. Roman fulgurant et initiatique sur l'enfance et ses tourments, chef d'oeuvre de drôlerie et de cruauté, "Le Bal" est l'un des premiers livres d'Irène Némirovsky, morte en déportation en 1942. Irène Némirovsky a obtenu le Prix Renaudot 2004 pour son œuvre posthume, "Suite française". NOTE DE MISE EN SCENE L’évocation de l’adolescence, et du flot incessant de sentiments troubles qu’elle engendre, est magistralement évoquée dans le court roman d’Irène Némirovsky « Le Bal ». Le personnage d’Antoinette incarne avec justesse et sensibilité ce rituel de passage qu’est celui de l’adolescence à l’âge adulte, cet état où se mêlent tristesse, rêve, enthousiasme, violence et rébellion. La mère, pernicieuse et snobe, obsédée par les traces que le temps dessinent sur son visage, refuse de voir grandir sa fille au point de se montrer impitoyable face à ce que François Mauriac appelle « l’éternel miracle de l’adolescence ». Le père, que des circonstances favorables ont récemment enrichi, entend faire son entrée dans le monde et compter enfin parmi les personnes d’importance, quitte à en payer le prix par d’incroyables et acrobatiques compromissions. Le bal doit concrétiser la fulgurante ascension des parents, mais « le masque de la mort rouge finit toujours par s’inviter aux bals d’Irène Némirovsky ». Convaincue de l’impact que pourrait avoir sur scène ce petit chef d’œuvre de drôlerie et de cruauté, j’en propose aujourd’hui une adaptation. Le texte de la pièce est intégralement celui de l’auteur, j’en ai juste réorganisé l’architecture afin qu’il devienne un objet théâtral. J’ai mis quatre ans à élaborer ce projet qui s’est enfin concrétisé. Merci, du fond du cœur, à Denise Epstein, la fille ainée d’Irène Némirovsky, aujourd’hui disparue, dont l’aide constante nous a été infiniment précieuse et sans qui ce projet n’aurait jamais vu le jour. Virginie LEMOINE
Lire plus Fermer

Première

 : 

Dernière

 : 

Mise en scène :

Virginie LEMOINE Marie CHEVALOT

Adaptation :

Virginie LEMOINE

Lumière :

Robert CATENACCI

Costumes :

Christine CHAUVEY

Musique :

Jean-Samuel RACINE

La presse parle de Le bal

Logo Figaro Magazine
"UN MOMENT AGREABLE DE THEATRE"

   

Télécharger l’article Télécharger l’article Source Source
Logo Spectacles Sélection
"UN BIJOU DE CRUAUTE PETILLANTE"

   

Télécharger l’article Télécharger l’article Source Source
artistikrezo.com
"UNE COMEDIE TRES ENLEVEE (...), TRUCULENT !"

   

Télécharger l’article Télécharger l’article Source Source
Logo Le Parisien
"UN SPECTACLE FEROCE ET DROLE"

   

Télécharger l’article Télécharger l’article Source Source
Logo Théâtre Passion
"L'INTERPRETATION EST EXCELLENTE, ON RIT BEAUCOUP"

Télécharger l’article Télécharger l’article Source Source
logo Spectatif
"UN SPECTACLE DROLE ET CAUSTIQUE A NE PAS MANQUER"

Télécharger l’article Télécharger l’article Source Source
Logo Reg'Arts
"UNE MAGNIFIQUE PIECE COURTE, CHARMANT MELANGE DE CRUAUTE ET DE DROLERIE, (...) UN TRES AGREABLE MOMENT DE THEATRE"

   

Télécharger l’article Télécharger l’article Source Source
Logo Theatrauteurs
"UN TRES BEAU ET INTELLIGENT SPECTACLE, (...) DANS UNE DISTRIBUTION IMPECCABLE"

Télécharger l’article Télécharger l’article Source Source
Réduire la liste
Afficher tous

Les commentaires ne sont pas permis sur cette page

Ce spectacle n'est plus à l’affiche

Dernières actualités du Théâtre Rive Gauche

À l’affiche dans ce théâtre

Les autres pièces du même genre

Ceux qui ont consulté le spectacle Le bal ont aussi consulté