• Spectacles à Paris

    Les Palmes de Monsieur Schutz 

    Théâtre Michel - Paris

    Comédies et boulevard Contemporains Comédie

    De Jean-Noël FENWICK

    « Les palmes de M. Schutz » est une pièce de Jean-Noël Fenwick, une comédie « tendre et scientifique » sur une tranche de la vie de Pierre et Marie Curie, de leur rencontre en 1898 à la découverte de la radioactivité de l'uranium, et quelques... Lire plus
    « Les palmes de M. Schutz » est une pièce de Jean-Noël Fenwick, une comédie « tendre et scientifique » sur une tranche de la vie de Pierre et Marie Curie, de leur rencontre en 1898 à la découverte de la radioactivité de l'uranium, et quelques années plus tard, à la découverte du radium. Cette comédie fut créée le 19 septembre 1989 au théâtre des Mathurins. La pièce connut un démarrage difficile, malgré des avis dithyrambiques dès la première représentation. Fait extrêmement rare, de très nombreuses vedettes du métier se relayèrent dans les médias pour dire que si ce spectacle-là ne fonctionnait pas, quelque chose de grave était en train de se passer. 6 semaines plus tard, le 28 octobre, le théâtre des Mathurins enregistrait la première recette non déficitaire : 30 000 francs ! La progression fut alors très rapide et le succès évident. Au mois de février 1990, 11 nominations aux Molières vinrent confirmer le succès qui se transforma en triomphe après les 4 Molières obtenus : meilleur auteur Jean-Noël Fenwick, meilleur mise en scène Gérard Caillaud, meilleur décor Jacques Voizot, et meilleur spectacle du théâtre privé. La pièce se joue alors plusieurs années à guichets fermés, à Paris et en province, et la même distribution jouera plus de 1 000 fois sans aucun remplacement. La pièce fut adaptée et jouée dans plus de 20 pays où elle connut souvent le même engouement et le même triomphe. Fermer

    Première

     : 

    Dernière

     : 

    Mise en scène :

    Gérard CAILLAUD Patrick ZARD'

    La presse parle de Les Palmes de Monsieur Schutz

    La presse en parle
    ARTICLES PRESSE

    AFP: (…) une nouvelle distribution efficace (…) Le tout est très enlevé, et se révèle aussi fort instructif. (…)Le public adore. On vient en famille: un vrai spectacle populaire.Marie-Pierre Ferey DIRECT MATIN :(...)Pièce pédagogique, drôle et intelligente (…)... Lire plus

    AFP: (…) une nouvelle distribution efficace (…) Le tout est très enlevé, et se révèle aussi fort instructif. (…)Le public adore. On vient en famille: un vrai spectacle populaire.Marie-Pierre Ferey
    DIRECT MATIN :(...)Pièce pédagogique, drôle et intelligente (…) pièce énergique.Amélie Foucault

    FRANCE BLEU 107.1:(…) un coup de cœur (…) des  comédiens qui prennent beaucoup de plaisir (…) plein de fantaisie, d’humour, d’intelligence.Sophie Scarpula.
    (…) extraordinairement drôle (…) émouvant (…) brochette de comédiens extraordinaires (…) vraiment à voir (…) un décalage monumental (…) décors extraordinaires (…) la mise en scène est tirée au cordeau (…) chacun a sa scène, sa réplique, sa situation (…) drôle, beau.Franck Duret

    FOUSDETHEATRE.COM:(…)Cette délicieuse comédie ciselée de Jean-Noël Fenwick n'a absolument pas pris une ride et se voit dotée d'une distribution de premier choix. Il se pourrait donc bien que tout ce petit monde soit lancé pour un bout de temps... (…)Usant d'une imagination fertile et cocasse (…) d'un formidable sens du dialogue et de la dramaturgie (pas une scène inutile ou maladroite) (…) Premier ou second rôle, chacun des six acteurs possède une partition savoureuse à défendre et lui fait honneur (…) Benjamin Egner, pour commencer, est à l'image de celui qu'il incarne (Pierre Curie). Rigoureux, précis, l'oeil vif, nourrissant en profondeur un jeu contenu et maîtrisé. Sa scène d'ébriété se révèle par ailleurs aussi remarquable qu'hilarante. Constance Carrelet est une Marie expressive, passionnée, généreuse. L'épatant Guillaume Bouchède nous régale de son Bémont bonhomme et jovial. Daniel Hanssens campe un Schutz magnifique, à l'autorité survoltée, proche de l'hystérie, qui n'est pas sans nous rappeler la prestation de Gérard Caillaud dans le même rôle. Valérie Vogt sert pour sa part merveilleusement la nature simple et pleine de bon sens de la nounou des époux Curie. Michel Crémadès, enfin, incarne avec espièglerie un recteur à côté de la plaque. (…) un divertissement de fort belle qualité.Thomas Baudeau

    REG'ARTS: (…) Succès qui ne se dément pas au fil des années à voir l’enthousiasme du public actuel qui rit sans discontinuer et n’hésite pas à applaudir chaque scène, chaque trouvaille. (…)Il faut dire que le texte, brillant, enchaîne les répliques savoureuses, nous rendant bien vivants la volcanique Marie et le tranquille Pierre (…) Dans un décor superbe (…) divers autres personnages hauts en couleur (…) La distribution est parfaite, chaque caractère étant excellemment représenté. On sent le plaisir qu’ils ont tous à être de cette fête, car c’en est réellement une que de pouvoir se laisser aller à un rire intelligent. Nicole Bourbon

    Fermer

    Laissez un avis sur Les Palmes de Monsieur Schutz

    Votre prénom sera affiché à côté de votre commentaire

    Jamais affiché, jamais partagé !

    Votre évaluation :

    Protégé par reCAPTCHA sous conditions et règlement de la vie privée Google.

    Ce spectacle n'est plus à l’affiche

    À l’affiche dans ce théâtre

    Les autres pièces du même genre

    Ceux qui ont consulté le spectacle Les Palmes de Monsieur Schutz ont aussi consulté