Paris
Les théâtres à Paris

Théâtre Lepic 

1, avenue Junot
75018 Paris

T : 01.42.54.15.12

Direction : Salomé LELOUCH

Le théâtre au cœur de la butte Montmartre

 

Le théâtre Lepic dans le 18ème arrondissement de Paris perpétue l’âme de ce lieu de spectacles, en plein cœur de la Butte Montmartre, juste à côté du Moulin de la Galette. Anciennement cabaret-moulin du Radet, le théâtre ouvre ses portes en 1954 sous le nom de « Théâtre du Tertre » dirigé par l’écrivain Georges Charaire et le metteur en scène Pierre Sonnier, avec le soutien d’Eugène Ionesco.

 

Le théâtre est entièrement reconstruit dans les années 70, sa façade est remodelée. En 1983, le lieu est racheté par Claude Lelouch qui le rebaptise « Ciné XIII » et entreprend la refonte totale de ses espaces intérieurs pour les besoins du tournage de son film « Edith et Marcel ». Le réalisateur utilisera notamment le célèbre bar décoré dans le style new-yorkais des années 30 pour projeter en avant premières ses films.

 

A partir de 1990, le Ciné XIII alors devenu cinéma de quartier, accueille également des pièces de théâtre. Après avoir été un temps dirigé par l’actrice et réalisatrice Géraldine Danon, le lieu est dirigé à partir de 2003 par la fille de Claude Lelouch, Salomé Lelouch.

 

En 2018, le lieu change à nouveau de nom et devient le « Théâtre Lepic » en raison de sa proximité avec la célèbre rue éponyme, sous l’impulsion de Salomé Lelouch qui le rachète à son père.

 

Le théâtre Lepic propose une programmation de spectacles moderne et variée où le jeune public n’est pas en reste. Le théâtre innove et accueille chaque année le festival « Mises en capsules » qui propose une sélection de courts spectacles de 30 minutes.

 

L’équipe du théâtre s’attache également à ancrer le lieu dans son quartier en accueillant des artistes locaux ou en prenant part à des manifestations de quartier.

 

Pour découvrir le Théâtre Lepic rendez-vous sur son site ou retrouvez ci-dessous sa programmation.

 

A l'affiche au Théâtre Lepic

La presse parle du Théâtre Lepic

Logo-Mordue-de-Théâtre

C'est pas facile d'être heureux quand on va mal

Rudy Milstein réussit haut la main le pari du triple chapeau auteur – (co)metteur en scène – comédien. On ne peut que s’incliner ! ♥ ♥ ♥

C’est corrosif. Mais ce n’est jamais gratuit. En fait, c’est très bien fichu comme pièce : sur les punchlines, sur le choix des thèmes, sur le dynamisme des scènes, ça emprunte au format du sketch – toujours en duo, ce qui permet de se renvoyer de belles balles au rebond – mais... Lire plus

C’est corrosif. Mais ce n’est jamais gratuit. En fait, c’est très bien fichu comme pièce : sur les punchlines, sur le choix des thèmes, sur le dynamisme des scènes, ça emprunte au format du sketch – toujours en duo, ce qui permet de se renvoyer de belles balles au rebond – mais ça reste construit comme un spectacle classique, avec un fil directeur et une histoire.

 

Cette construction particulière permet cette dualité très efficace pour le spectateur. Il y a un vrai plaisir à se faire balader, à suivre ces fils qui se mêlent, s’entremêlent et se démêlent d’une scène à l’autre, un plaisir lié à la narration, sur lequel viennent se superposer une atmosphère cringe et des punchlines aiguisées à souhait qui transforment l’essai à chaque fois. On pourrait s’attendre à quelque chose de très agité, voire d’explosif, mais pas du tout. Le rythme emprunte plus à la partie narrative qu’au sketch, ce qui permet aussi d’accentuer l’éclat de chaque bon mot.

 

Et l’ensemble du spectacle suit cette efficacité. La scénographie est minimaliste et pourtant très inventive. L’effet de surprise est lui aussi complètement bienvenue et parvient à mettre des étoiles dans les yeux avec peu de choses. L’enchaînement des scènes est toujours malin, pétillant ; lui aussi semble teinté de cette dose d’humour qui a comme infusé dans l’ensemble du spectacle. Résultat ? Sur scène, tout va mal. Mais dans le public, j’ai comme l’impression que tout va pour le mieux. C’est moche de rire du malheur des gens.

Fermer
Logo Le Parisien

Changer l'eau des fleurs

**** C’est bouleversant !

Ces personnages tant aimés prennent vie et la pièce garde la magie du texte initial.

Logo Le Figaro.fr

Changer l'eau des fleurs

Magnifiquement incarnée par Caroline Rochefort, Violette Toussaint invoque la lumière et s’illustre comme un bel exemple d’humanité.

Logo Paris Match

Changer l'eau des fleurs

****Une réussite bouleversante grâce à la finesse d’acteurs éblouissants.

Logo Télérama

Changer l'eau des fleurs

TT - Acteurs épatants de justesse et de poésie, le récit se pare de magie ordinaire, de merveilleux et d’émotion à fleur de peau !

Logo La Terrasse

Changer l'eau des fleurs

Dans une mise en scène impeccable, Salomé Lelouch et Mikaël Chirinian nous offre, sous des allures de conte moderne, une belle leçon d’humanité !

France info

Changer l'eau des fleurs

Changer l’eau des fleurs fait rire, émeut et invite à la réflexion.

Logo Version Femina

Changer l'eau des fleurs

Un hymne à la vie teinté de poésie.

Réduire la liste
Afficher tous

À lire aussi

Calendrier et Tarifs - Théâtre Lepic

Plan d’accès Théâtre Lepic

Théâtre Lepic - COMMENT S’Y RENDRE

  • Abbesses ou Lamarck-Caulaincourt (ligne 12) ou Blanche (ligne 2)
  • Moulin de la Galette (Ligne 40) ou Lamarck-Caulaincourt (ligne 80)
  • Parking Dancourt (5 rue Dancourt) ou Custine Automobiles (48 bis rue Custine)

Les plus des Théâtres et Producteurs Associés

Théâtre Lepic

  • LOCATION DE SALLE et ÉVÉNEMENTS

    LOCATION DE SALLE et ÉVÉNEMENTS

    Conférences, Cocktails, Séminaires, Pièces de théâtre,... Lire plus

    Conférences, Cocktails, Séminaires, Pièces de théâtre, Concerts, Projections, Tournages… La salle de spectacle, l’espace bar, les petits salons peuvent vous accueillir. Profitez d’un écrin au cœur de Montmartre. Contactez nous !

    Fermer

Services à votre disposition

  • Bar

    Bar

    Le bar du Théâtre Lepic vous attend une heure avant la représentation et vous propose également de quoi grignotter.

  • Climatisation

    Climatisation