• Spectacles à Paris

    Gustave 

    Théâtre de l'Atelier - Paris

    De Gustave FLAUBERT, Arnaud BEDOUET

    Flaubert, dans un coup de sang tonique, dénonce la médiocrité de la société, pourfend le conformisme, revendique sa conception de l'amour. Propos d'une formidable actualité, d'où l'on ressort rincé et d'aplomb! Lire plus
    Flaubert, dans un coup de sang tonique, dénonce la médiocrité de la société, pourfend le conformisme, revendique sa conception de l'amour. Propos d'une formidable actualité, d'où l'on ressort rincé et d'aplomb! Fermer

    Première

     : 

    Dernière

     : 

    Distribution :

    Jacques WEBER Philippe DUPONT

    Mise en scène :

    Christine WEBER

    La presse parle de Gustave

    La presse en parle
    Le texte est mordant et l'on rit de tant d'impertinences.

    La gouaille, le verbe haut, la capacité à s'emporter de façon tonitruante, le côté grivois : Jacques Weber à toutes les qualités pour ce rôle. On croirait le costume taillé sur mesure pour lui. Un fois de plus, il nous démontre qu'il est un immense acteur et ravive en nous un... Lire plus

    La gouaille, le verbe haut, la capacité à s'emporter de façon tonitruante, le côté grivois : Jacques Weber à toutes les qualités pour ce rôle. On croirait le costume taillé sur mesure pour lui. Un fois de plus, il nous démontre qu'il est un immense acteur et ravive en nous un profond regret : ne pas l'avoir vu incarner Cyrano ! Ce Gustave nous console (un peu) de cela et nous garantit en tout cas une belle soirée théâtrale. 

    Fermer
    Source
    La presse en parle
    Présence magnifique pour une performance d’acteur époustouflante, Jacques Weber, fauve en cage arpente l’espace à grands pas.

    A grand coups de gueule bravaches, coups de sang biliaires mâtinés de mauvaise foi, Flaubert n’épargne personne ni les femmes qui « prennent leur cul pour leur cœur et qui croient que la lune est faite pour éclairer leur boudoir », ni Lamartine déchiré à... Lire plus

    A grand coups de gueule bravaches, coups de sang biliaires mâtinés de mauvaise foi, Flaubert n’épargne personne ni les femmes qui « prennent leur cul pour leur cœur et qui croient que la lune est faite pour éclairer leur boudoir », ni Lamartine déchiré à grands coups de dents voraces, ni la société littéraire qu’il exècre, ni les mentalités mesquines et étriquée de ses contemporains. Seul Victor Hugo semble trouver grâce à ses yeux. Humeurs changeantes, aigreur et tendresse, la fureur se fait joie maline et volupté de la colère donnant à expérimenter cette maxime que Flaubert avait fait sienne « Vivre en bourgeois et penser en demi-dieu. » Un grand moment de théâtre, rare et précieux ! -  

     

    THE PARISIAN SHOEGALS 

    Fermer
    Source

    Laissez un avis sur Gustave

    Votre prénom sera affiché à côté de votre commentaire

    Jamais affiché, jamais partagé !

    Votre évaluation :

    Protégé par reCAPTCHA sous conditions et règlement de la vie privée Google.

    Ce spectacle n'est plus à l’affiche

    À l’affiche dans ce théâtre

    Ceux qui ont consulté le spectacle Gustave ont aussi consulté