Paris
Spectacles à Paris

Le livre de ma mère 

0

00 avis

Votre avis
Théâtre de l'Atelier - Paris

De Albert COHEN

Il y a plus de trente ans, Patrick Timsit a ouvert un livre qu'il n'a jamais refermé depuis : un chant d'amour et de deuil à la gloire de la mère perdue, un monument de mots élevé par l'un des plus grands stylistes français. Dernièrement, il est devenu l'ami de Dominique Pitoiset, dont il a découvert l'univers créatif sur Cyrano de Bergerac, avec Philippe Torreton. Timsit a attendu des années de savoir avec qui travailler autour du Livre de ma mère. Le verbe de Cohen, l'émotion de Timsit, la rigueur artistique de Pitoiset nous donnent rendez-vous pour un moment de théâtre qui promet d'être exceptionnel. Daniel Loayza
Lire plus Fermer

Première

 : 

Dernière

 : 

Mise en scène :

Dominique PITOISET

Acteur :

Patrick TIMSIT

La presse parle de Le livre de ma mère

Logo Culture Box
Patrick Timsit émeut avec "Ma mère" d'Albert Cohen

 "Ma mère", d'Albert Cohen, dresse un portrait touchant et pathétique d'une femme qui ne vivait que pour son fils. Une déracinée qui avait quitté l'Orient pour s'installer à Marseille, où elle ne connaissait personne et que personne ne fréquentait. Le comédien qui a... Lire plus

 "Ma mère", d'Albert Cohen, dresse un portrait touchant et pathétique d'une femme qui ne vivait que pour son fils. Une déracinée qui avait quitté l'Orient pour s'installer à Marseille, où elle ne connaissait personne et que personne ne fréquentait. Le comédien qui a découvert cet ouvrage au début de sa carrière a ému le public. 
 
Par Anne Elizabeth Philibert @Culturebox

Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 14/07/2014 à 11H12

Fermer
logo-ouest-france
" Patrick Timsit a su retranscrire les mots d'Albert Cohen au plus juste "

logo courrier de l-ouest
"TRÈS BELLE PRESTATION D'UN PATRICK TIMSIT A LA PRÉSENCE SENSIBLE "

Logo Au balcon
rendez-vous pour un moment de théâtre qui promet d'être exceptionnel.

Il y a  plus de trente ans,  Patrick Timsit a ouvert un livre qu'il n'a jamais refermé depuis : un chant d'amour et de deuil à la gloire de la mère perdue, un monument de mots élevé par l'un des plus grands stylistes français. Dernièrement, il est devenu l'ami de Dominique Pitoiset,... Lire plus

Il y a plus de trente ans, Patrick Timsit a ouvert un livre qu'il n'a jamais refermé depuis : un chant d'amour et de deuil à la gloire de la mère perdue, un monument de mots élevé par l'un des plus grands stylistes français. Dernièrement, il est devenu l'ami de Dominique Pitoiset, dont il a découvert l'univers créatif sur Cyrano de Bergerac, avec Philippe Torreton.

Timsit a attendu des années de savoir avec qui travailler autour du Livre de ma mère. Le verbe de Cohen, l'émotion de Timsit, la rigueur artistique de Pitoiset nous donnent rendez-vous pour un moment de théâtre qui promet d'être exceptionnel.

Daniel Loayza

 

Avec Le Livre de ma mère, tout à coup, le vacarme du monde reste à la porte. L'écrivain la referme, le silence se fait. La solitude est comme ressaisie, creusée, approfondie. Et avec elle, un manque impossible à combler. Le deuil de la mère.

Les chapitres du Livre de ma mère sont comme des respirations. Albert Cohen écrit comme on respire, c'est-à-dire quand il en a besoin (un besoin vital). Il n'exécute pas un programme, ne raconte pas une histoire. C'est plus une succession d'états qu'un récit. Parfois une anecdote affleure, des incidents remontent à la surface. Mais la mémoire de l'écrivain suit ses méandres sans sacrifier aux nécessités d'une histoire. Nous n'avons pas à être plus exhaustifs que lui. Nous allons nous laisser porter, Patrick et moi, par ce courant... Un petit homme, donc, un petit prince, aurait peut-être dit sa mère, qui marche sur la vaste croûte terrestre. Il ne se regarde pas faire, il ne s'écoute pas parler. Cherchant ses mots, il s'adresse à nous. Evoquant sa mère, convoquant le public. Il peut le faire, il doit le faire, parce qu'il est seul.

Un cœur mis à nu, sans caméras, sans miroirs, sans médiations.

Fermer
Le journal des sorties
Timsit a attendu des années de savoir avec qui travailler autour du Livre de ma mère. Le verbe de Cohen, l’émotion de Timsit, la rigueur artistique de Pitoiset nous donnent rendez-vous pour un moment de théâtre qui promet d’être exceptionnel.

Source Source
Logo Culture Box
Une rencontre entre deux mondes. Celui du "showbiz" et celui du "théâtre lyrique et de l'art lyrique"

Une part d'enfance et d'adolescence insolente "Le livre de ma mère" porté à la scène scelle la rencontre entre l'humoriste Patrick Timsit et le metteur en scène Dominique Pitoiset. Une rencontre entre deux mondes. Celui du "showbiz" et celui du "théâtre lyrique et de l'art lyrique". "Il y a une... Lire plus

Une part d'enfance et d'adolescence insolente

"Le livre de ma mère" porté à la scène scelle la rencontre entre l'humoriste Patrick Timsit et le metteur en scène Dominique Pitoiset. Une rencontre entre deux mondes. Celui du "showbiz" et celui du "théâtre lyrique et de l'art lyrique". "Il y a une forme de liberté de se dire qu'il y a des passerelles comme ça, confie Dominique Pitoiset. C'est une belle rencontre. Ce qui m'a beaucoup plu c'est cette part d'enfance que Patrick a... terriblement. Une part d'enfance et d'adolescence insolente. C'est très attachant car c'est un personnage qui génère énormément d'empathie".

 

Fermer
La presse en parle
"POIGNANT"

Réduire la liste
Afficher tous

Laissez un avis sur Le livre de ma mère

Affiché à côté de votre commentaire.

Jamais affiché, jamais partagé !

Votre évaluation :

Protégé par reCAPTCHA sous conditions et règlement de la vie privée Google.

Ce spectacle n'est plus à l’affiche

Dernières actualités du Théâtre de l'Atelier

À l’affiche dans ce théâtre

Les autres pièces du même genre

Ceux qui ont consulté le spectacle Le livre de ma mère ont aussi consulté