Paris

Faut-il interdire Les Diaboliques, sulfureux recueil de Nouvelles qui menace les bonnes mœurs ? Barbey d’Aurevilly, leur auteur, s’en défend face au juge d’instruction, au nom de la liberté du poète. Christophe Barbier se saisit de cette œuvre culte et théâtralise la polémique autour du thème indémodable de la morale. Désir, adultère, vice, vengeance, crime, décadence prennent vie sous nos yeux voyeurs, dans une farandole menée par quatre audacieux interprètes… pour notre plus grand plaisir !

Distribution : Gabriel LE DOZEMagali LANGEChristophe FLUDERReynold DE GUENYVEAU

Mise en scène : Nicolas BRIANÇON

Créateur Lumières : Jean-Pascal PRACHT

Assistante mise en scène : Elena TERENTEVA

Création décor : Bastien FORESTIER

Adaptation : Christophe BARBIER

Costumes : Michel DUSSARAT

Création sonore : Emeric RENARD

Première et dernière

Du 16/01/24 au 14/04/24

Infos et réservations

Guichet : 75, boulevard du Montparnasse 75006 Paris
Tél. location : 01.45.44.50.21

Salle ouverte

Le guichet et la réservation téléphonique sont ouverts du lundi au samedi de 14h à 17h30. Le dimanche, uniquement au guichet, de 13h à 17h.
Infos COVID Fermer

Plan d’accès Théâtre de Poche-Montparnasse (Grande salle)

Comment se rendre au Théâtre de Poche-Montparnasse (Grande salle)

  • Montparnasse Bienvenue
  • 58, 82, 89, 91, 92, 94, 95, 96
  • Gare Montparnasse
  • Tour Montparnasse, FNAC rue de Rennes

La presse en parle - Les Diaboliques

Frisson intelligent garanti !

Le texte est magnifique, car chez Barbey plus l’activité criminelle a le charme des désirs profonds, plus les moeurs officielles paraissent plates et superficielles. Frisson intelligent garanti, excellent moment de littérature orale, si ce n’est morale.

Logo Journal du Dimanche
Une habileté diabolique.

Dans une ambiance dantesque réussie, les formidables Gabriel le Doze, Magali Lange, Krystoff Fluder et Reynold de Guenyveau se glissent à tour de rôle dans leur personnage avec une fluidité et une habileté diabolique.  

France info

Chaque histoire est incarnée par un des quatre acteurs et actrices sur scène : Gabriel Le Doze, Magali Lange, Krystoff Fluder et Reynold de Gueyniveau. Grâce à la concision de l’adaptation nécessaire pour passer de l’écrit à l’oral, le spectateur n’en perd pas une goutte.... Lire plus

Chaque histoire est incarnée par un des quatre acteurs et actrices sur scène : Gabriel Le Doze, Magali Lange, Krystoff Fluder et Reynold de Gueyniveau. Grâce à la concision de l’adaptation nécessaire pour passer de l’écrit à l’oral, le spectateur n’en perd pas une goutte. (...) Cette charge est équilibrée par la sobriété de la mise en scène de Nicolas Briançon, tout en étant habitée d’atmosphère. La scène du «Poche» s’offre tel un écrin de velours noir, animé de volutes graphiques comme sorties de l’imagination d’un Gustave Doré.

 

Fermer
Logo Politique magazine
Brillante mise en scène de Nicolas Briançon

La brillante mise en scène de Nicolas Briançon (...) révèle la magnétique écriture de l’auteur dans la démonstration de l’étourdissement du désir érotique et de ses corruptions où les héroïnes constituent, selon l’auteur, un « petit... Lire plus

La brillante mise en scène de Nicolas Briançon (...) révèle la magnétique écriture de l’auteur dans la démonstration de l’étourdissement du désir érotique et de ses corruptions où les héroïnes constituent, selon l’auteur, un « petit musée » de monstres bien réels. L’alliance d’énergie et de finesse chez les comédiens, leur engagement sans faille nous attachent infailliblement

 

Fermer
Logo-Mordue-de-Théâtre
C'est cru, mais jubilatoire. Excessif. Frénétique. Outrancier. Complètement vivant.

Sombre, mais jamais triste. Cette noirceur teintée de touches de couleurs, Nicolas Briançon la rend superbement sur scène. C’est cru, mais jubilatoire. Excessif. Frénétique. Outrancier. Complètement vivant. Il faut dire qu’il s’est entouré d’une belle équipe. Cette... Lire plus

Sombre, mais jamais triste. Cette noirceur teintée de touches de couleurs, Nicolas Briançon la rend superbement sur scène. C’est cru, mais jubilatoire. Excessif. Frénétique. Outrancier. Complètement vivant. Il faut dire qu’il s’est entouré d’une belle équipe. Cette narration qui passe de bouche en bouche – les trois comédiens ont d’ailleurs de magnifiques coffres de conteur – est parfaitement maîtrisée, fluide, équilibrée, maintenant un rythme toujours palpitant. Sur le plateau, ils ont quelque chose de très complémentaire. Comme si, à eux quatre, ils portaient, avec légèreté, toute l’immoralité des hommes.

Fermer
Un Triomphe d'Inventivité et de Passion

"Les Diaboliques" : Un Triomphe d'Inventivité et de Passion L’adaptation des "Diaboliques" par Christophe Barbier, mise en scène par Nicolas Briançon, s'inscrit comme un événement marquant. Cette oeuvre, tirée du recueil de nouvelles de Jules Barbey d'Aurevilly publié pour la... Lire plus

"Les Diaboliques" : Un Triomphe d'Inventivité et de Passion
L’adaptation des "Diaboliques" par Christophe Barbier, mise en scène par Nicolas Briançon, s'inscrit comme un événement marquant. Cette oeuvre, tirée du recueil de nouvelles de Jules Barbey d'Aurevilly publié pour la première fois en 1874, a traversé les siècles pour résonner avec une actualité brûlante, où les questions de morale, de désir et de transgression restent plus prégnantes que jamais.
Fermer
Le théâtre est à la fête !

Nicolas Briançon, avec tout le talent qu’on lui connait, a créé un formidable spectacle. Dans un découpage très vif, les comédiens et la comédienne font entendre la voix de Barbey d’Aurevilly. Puis, telles des poupées russes, ils se glissent dans les personnages des... Lire plus

Nicolas Briançon, avec tout le talent qu’on lui connait, a créé un formidable spectacle. Dans un découpage très vif, les comédiens et la comédienne font entendre la voix de Barbey d’Aurevilly. Puis, telles des poupées russes, ils se glissent dans les personnages des récits et les font vivre. Aucun temps mort dans ce tourbillon mené brillamment par Gabriel Le Doze, Krystoff Fluder, Reynold de Guenyveau et Magali Lange. Les rôles féminins ne sont pas toujours interprétés par la comédienne, et de la même manière, le jeune premier n’est pas forcément joué par celui qui en a le physique et l’âge ! Une excellente idée qui montre toute la grandeur de l’art dramatique. S’appuyant sur le décor de Bastien Forestier, les lumières de Jean-Pascal Pracht et les costumes du grand Michel Dussarat, la scénographie est de toute beauté. Le théâtre est à la fête !

Fermer
Réduire la liste
Afficher tous

Laissez un avis sur Les Diaboliques

Affiché à côté de votre commentaire.

Jamais affiché, jamais partagé !

Votre évaluation :

Protégé par reCAPTCHA sous conditions et règlement de la vie privée Google.

Les avis des spectateurs sur Les Diaboliques

Anonyme
Arthur 5
Une pièce sublime. Les 4 comédiens ont une diction impressionnante, changent de personnages au fur et à mesure en embarquant le public par leur jeu. Finalement, ils se rassemblent tous dans le sujet de la pièce : pulsions, désirs, passions, donc humanité. Je recommande vivement.
Colette
Colette - membre depuis 1  mois 5
Excellent : tant par l'adaptation, la mise en scène et l'interprétation !
Gwenaëlle
Gwenaëlle - membre depuis 8  mois 5
" - Le Tribunal ! Veuillez vous lever ! "
" - Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs, bonjour. L'audience correctionnelle est ouverte ! Vous pouvez vous asseoir.
Que le prévenu vienne à la barre. Monsieur, veuillez, s'il vous plaît, décliner vos nom, prénom, date et lieu de naissance.
- Barbey d'Aurevilly Jules, Amédée, né le 2 novembre 1808 à Saint-Sauveur-Le-Vicomte."

Rose rouge et rose barbare. Santal et patchouli. Poudre de riz et velours. Bougies et pampilles. Éventail et mantille. Luxure ou dorure ? Crime sans châtiment.

"Les Diaboliques" et surtout son auteur sont mis en accusation. Ils donnent le mauvais exemple, incitent à la débauche et à la dépravation. Atteinte aux bonnes mœurs ! s'écrient les bonnes âmes et les censeurs.

Le Nord-Cotentin (Valognes, près de Cherbourg), ses manoirs et ses secrets... Le bon docteur va faire tomber les masques de la nature humaine tandis que le rideau du théâtre se lève. 4 comédiens exceptionnels nous font vivre le procès de Jules Barbey d'Aurevilly tout en donnant vie aux nouvelles du sulfureux recueil.

Quel enchantement que d'entendre d'aussi beaux textes aussi grâce à de si talentueux comédiens. À l'élégance des costumes répond celle du décor - bien pensé.

Que dire de la mise en scène et de la direction d'acteurs de Nicolas Briançon ? C'est juste, drôle et vénéneux, précis sans être abscons. Une pure merveille ! On en redemande !!!!

Comme toujours le Théâtre de poche offre à ses spectateurs un petit bijou.

"- L'audience est levée !"

Debout, le public applaudit.
Anonyme
Laetitia 5
Je sors du spectacle. Brillant à tous niveaux: adaptation, mise en scène, interprétation. Une belle prouesse que de rendre si captivant, parfois avec humour, un sujet au départ si noir. Merci !
LAETITIA
LAETITIA - membre depuis 29  mois 5
EXTRAORDINAIRE ! MOMENT DE PUR TALENT, DE VRAIE CREATIVITÉ, TOUT EST REUSSI : LE TEXTE DE CHRISTOPHE BARBIER QUI DONNE ENVIE DE RELIRE BARBEY D'AUREVILLY, LA MISE EN SCENE DE NICOLAS BRIANCON, LE JEU FABULEUX DE MAGALI LANGE, KRISTOFF FLUDER, GABRIEL LE DOZE ET REYNOLD DE QUEYNIVEAU, LES DECORS, LES COSTUMES, L'ECLAIRAGE TOUT TOUT TOUT EST FAIT QUE L'ENERGIE QUI SE DEGAGE DE LA SCENE VIENNE EBLOUIR LA SALLE; JE VOYAIS LE SPECTACLE POUR LA DEUXIEME FOIS ET J'AVAIS ENTRAINE MON EXECUTIVE WOMAN DE FILLE QUI A ETE BLUFFEE, EBLOUIE MERCI MERCI MERCI
Marie
Marie - membre depuis 28  mois 5
Superbe adaptation du texte littéraire, mise en scène respectueuse de la tonalité de l’oeuvre de B. d’Aurevilly mais très novatrice. Remarquable interprétation par des acteurs attachants. Bravo !

Calendrier et tarifs - Les Diaboliques

Tarifs

  • Promotion
  • Dernière minute
  • Plein tarif
  • Carré or
  • Plein 32 €
  • Jeune -26 ans 10 €
  • Réduit 25 €

À partir de 10

Dernières actualités du Théâtre de Poche-Montparnasse (Grande salle)

À l’affiche dans ce théâtre

Les autres pièces du même genre

Ceux qui ont consulté le spectacle Les Diaboliques ont aussi consulté

Réserver