• Spectacles à Paris

    Moâ, Sacha ! 

    Théâtre de Poche-Montparnasse - Paris

    Contemporains

    De Sacha GUITRY

    Accusé Guitry, levez-vous ! En août 1944, Sacha Guitry se retrouve dans le bureau d’un juge. Il ne s’agit pas seulement de l’interroger sur sa conduite pendant la guerre, mais bel et bien de retracer toute son... Lire plus

    Accusé Guitry, levez-vous ! En août 1944, Sacha Guitry se retrouve dans le bureau d’un juge. Il ne s’agit pas seulement de l’interroger sur sa conduite pendant la guerre, mais bel et bien de retracer toute son existence. Son père, ses personnages, ses héroïnes… D’ailleurs, elles sont là, ses femmes, toutes ses femmes, côté cour et côté jardin. Et puisque tout est théâtre dans sa vie, cet individu est-il bien ce qu’il prétend être ? Derrière l’auteur Guitry, quel est l’homme Sacha ?

    Fermer

    Première

     : 

    Dernière

     : 

    Mise en scène :

    Christophe BARBIER

    Adaptation :

    Christophe BARBIER

    Assistant mise en scène :

    Arthur CRUSSELS

    La presse parle de Moâ, Sacha !

    Logo Valeurs Actuelles

    Le génie de Guitry, la passion de Barbier, tout ceci mâtiné par le charme de Chloé Lambert, c’est tout de même bien plaisant ! Jean-Luc Jeener

    Logo Froggy's Delight
    Une friandise à déguster sans modération.

    Christophe Barbier, qui, en préambule, suscite l'empathie du public par son sens de l'autodérision au regard de sa personne hypermédiatique et médiatisé d'"éditorialiste à l'écharpe rouge qui a un avis sur tout", s'avère drôlissime en Monsieur Moâ et la faconde de Pierre... Lire plus

    Christophe Barbier, qui, en préambule, suscite l'empathie du public par son sens de l'autodérision au regard de sa personne hypermédiatique et médiatisé d'"éditorialiste à l'écharpe rouge qui a un avis sur tout", s'avère drôlissime en Monsieur Moâ et la faconde de Pierre Val lui permet d'être efficacement multi-rôle. En charge de toutes les femmes fatales qui peuplent le monde de Moâ, ses épouses toutes actrices et les femmes de fiction qu'elles inspirent, Chloé Lambert incarne parfaitement l'archétype de la séduction et la superficialité toutefois non exempte de pragmatisme égocentré. Une friandise à déguster sans modération. MM

    Fermer
    logo Un fauteuil pour orchestre
    La pièce est diablement intelligente.

    La pièce est diablement intelligente. Ne pas s’engager, en dépit des apparences, sur le terrain glissant des amitiés politiques de Guitry, tout en affirmant vouloir y réfléchir. Guitry est un homme de théâtre, la pièce sera du théâtre. (...) On est au salon mondain, en... Lire plus

    La pièce est diablement intelligente. Ne pas s’engager, en dépit des apparences, sur le terrain glissant des amitiés politiques de Guitry, tout en affirmant vouloir y réfléchir. Guitry est un homme de théâtre, la pièce sera du théâtre. (...) On est au salon mondain, en bonne compagnie, le temps passe agréablement, et avec toutes ces cathédrales qui brûlent, ce n’est pas du luxe, ou plutôt c’est un luxe que l’on mérite. Tout cela devient délicieusement suranné. Pour le prix d’un billet de théâtre, c’est un « retour vers le futur » finalement anodin mais agréable, où on a envie de se glisser à nouveau, ou pour la première fois, (au chausse-pied) dans une robe de Madame Grès, ou de Jacques Fath, de se (re)mettre un peu de Joy de Patou derrière les oreilles, et de rire un peu.

    Fermer
    Ce trio maintient en haleine avec brio un spectacle où la verve est haute et les punchlines fusent.

    Les allers-retours entre les textes et la réalité "visuelle" sont un peu déconcertants mais non dénués de cocasseries. La comédienne Chloé Lambert incarne les femmes de Sacha, ses épouses ou son épouse, "celle avec un grand E qui les résume toutes". Le troisième et... Lire plus

    Les allers-retours entre les textes et la réalité "visuelle" sont un peu déconcertants mais non dénués de cocasseries. La comédienne Chloé Lambert incarne les femmes de Sacha, ses épouses ou son épouse, "celle avec un grand E qui les résume toutes". Le troisième et dernier comédien, Pierre Val, joue plusieurs rôles, dont Lucien Guitry, le père de Sacha. Ce trio maintient en haleine avec brio un spectacle où la verve est haute et les punchlines fusent.

    Fermer
    Logo Theatrauteurs

    Avec habileté, l'homme à l'écharpe rouge nous fait donc partager cette attirance qu'il a pour le grand homme. Par ce spectacle, il le convoque en quelque sorte au tribunal de l'Histoire et se fait son avocat car n'en doutez pas l'accusé se tirera de cette mauvaise passe avec les félicitations du jury et... Lire plus

    Avec habileté, l'homme à l'écharpe rouge nous fait donc partager cette attirance qu'il a pour le grand homme. Par ce spectacle, il le convoque en quelque sorte au tribunal de l'Histoire et se fait son avocat car n'en doutez pas l'accusé se tirera de cette mauvaise passe avec les félicitations du jury et même, pourquoi pas une couronne de lauriers. Pierre Val sera successivement le juge d'instruction puis Lucien Guitry, Sacha lui-même et bien d'autres encore … Il passe sans transition d'un personnage à l'autre avec une incroyable rapidité. Chloé Lambert sera toutes les femmes et se révèle époustouflante du début à la fin. Simone Alexandre

    Fermer
    Réduire la liste
    Afficher tous

    Laissez un avis sur Moâ, Sacha !

    Votre prénom sera affiché à côté de votre commentaire

    Jamais affiché, jamais partagé !

    Protégé par reCAPTCHA sous conditions et règlement de la vie privée Google.

    Ce spectacle n'est plus à l’affiche

    À l’affiche dans ce théâtre

    Les autres pièces du même genre

    Ceux qui ont consulté le spectacle Moâ, Sacha ! ont aussi consulté