Paris

Alors qu’il vient de terminer ses études, Dorante revient à Paris, bien résolu à profiter des plaisirs de la capitale. En compagnie de son valet, il rencontre deux jeunes coquettes aux Tuileries et s’invente une carrière militaire pour les éblouir.  S’ensuit un imbroglio diabolique mêlant : jeunes femmes, père et ami. Faisant fi de l’honneur, des serments d’amitié et d’amour, Dorante s’enferre dans un engrenage de mensonges qui déclenche d’irrésistibles quiproquos. Les jeunes femmes n’étant pas en reste de supercherie, on se demande qui sera le vainqueur de ce jeu de dupes. Ce chef d’œuvre en alexandrins ramène sur la scène le joyeux et brillant Corneille, auteur de L’Illusion comique.

Distribution : Alexandre BIERRYSerge NOELBrice HILLAIRETAnne-Sophie NALLINOThierry LAVATBenjamin BOYERMathilde RIEY

Mise en scène : Marion BIERRY

Assistant mise en scène : Denis LEMAITRE

Adaptation : Marion BIERRY

Décor : Nicolas SIRE

Costumes : Virginie HOUDINIERE

Création lumière : Laurent CASTAINGT

Lire plus Fermer

Première et dernière

Du 01/09/22 au 09/04/23

Infos et réservations

Guichet : 75, boulevard du Montparnasse 75006 Paris
Tél. location : 01.45.44.50.21

Salle ouverte

Le guichet et la réservation téléphonique sont ouverts du lundi au samedi de 14h à 17h30. Le dimanche, uniquement au guichet, de 13h à 17h.
Infos COVID Fermer

Plan d’accès Théâtre de Poche-Montparnasse (Grande salle)

Comment se rendre au Théâtre de Poche-Montparnasse (Grande salle)

  • Montparnasse Bienvenue
  • 58, 82, 89, 91, 92, 94, 95, 96
  • Gare Montparnasse
  • Tour Montparnasse, FNAC rue de Rennes

La presse en parle - Le Menteur

Logo OBS
Quoi de jeune ? Corneille ? ★★★

Marion Bierry monte ce « Menteur » avec une pétulance qui s’accorde à merveille au personnage, n’hésitant pas à « comédie-musicaliser » par endroits. On sent Alexandre BIerry, Benjamin Boyer, Brice HIllairet, Serge Noël, Anne-Sophie Nallino, et Mathilde Riey heureux de... Lire plus

Marion Bierry monte ce « Menteur » avec une pétulance qui s’accorde à merveille au
personnage, n’hésitant pas à « comédie-musicaliser » par endroits. On sent Alexandre
BIerry, Benjamin Boyer, Brice HIllairet, Serge Noël, Anne-Sophie Nallino, et Mathilde
Riey heureux de nous donner cette comédie. On partage leur bonne humeur.

Fermer
Diablement rafraîchissant

Au théâtre de Poche-Montparnasse, l’adaptation de la comédie de Corneille par Marion Bierry est diablement rafraîchissante. Cette bonne idée de Marion Bierry : mettre en scène Le Menteur, une comédie de Corneille qui ne manque pas de carburant, remarquablement troussée, qui fut... Lire plus

Au théâtre de Poche-Montparnasse, l’adaptation de la comédie de Corneille par
Marion Bierry est diablement rafraîchissante. Cette bonne idée de Marion Bierry :
mettre en scène Le Menteur, une comédie de Corneille qui ne manque pas de carburant,
remarquablement troussée, qui fut publiée en 1644 et qui ne le cède à personne.
Pas même à Molière. Comme il est de bon ton, aujourd’hui, de traficoter ici
ou là l’oeuvre originale d’un grand dramaturge, Marion Bierry a pris certaines libertés,
on ne lui en fera pas grief car son spectacle est fort réjouissant.

Fermer
Logo L'Humanité
Un formidable Menteur !

Ramenant le propos à l’essentiel, introduisant avec bonheur des ritournelles, Marion Bierry offre un formidable Menteur, fidèle à Corneille. (...) L’espace est réduit, mais le dispositif semble le démultiplier. Les personnages passent, vont, viennent, virevoltent, et la mise en scène que... Lire plus

Ramenant le propos à l’essentiel, introduisant avec bonheur des ritournelles,
Marion Bierry offre un formidable Menteur, fidèle à Corneille. (...) L’espace est
réduit, mais le dispositif semble le démultiplier. Les personnages passent, vont,
viennent, virevoltent, et la mise en scène que signe Marion Bierry leur donne
cette légèreté que le texte souligne encore. (...) La troupe, en grande forme,
jubile, à l’instar du public. Chaque personnage gambadant de nouvelle surprise
en quiproquo saugrenu, mais le tout avec les apparences de la plus vraie des
vérités, tant Dorante s’est pris au jeu de ses manigances. Ajoutons que Marion
Bierry a incorporé à la recette quelques chansonnettes de son cru et d’autres
en clin d’oeil à Charles Trenet. Tout cela sans une fausse note et en costumes
d’époque imaginés par Virginie Houdinière avec Laura Cheneau.

Fermer
Télérama sortir Paris
Une comédie survoltée. TT

Cette comédie survoltée, en proie à une hystérie encore baroque, reprend finalement sur le mode du rire la quête d’identité que traversent bien des héros cornéliens. (...) Sur la minuscule scène du Poche, aidée par l’astucieuse scénographie de Nicolas Sire,... Lire plus

Cette comédie survoltée, en proie à une hystérie encore baroque, reprend finalement
sur le mode du rire la quête d’identité que traversent bien des héros cornéliens.
(...) Sur la minuscule scène du Poche, aidée par l’astucieuse scénographie de
Nicolas Sire, Marion Bierry a su trouver le rythme, la fantaisie, l’humour de cette
valse des mensonge qui remporta un triomphe en 1644.

Fermer
Logo Les Echos
La mélodie du Menteur

Au Théâtre de Poche-Montparnasse, Marion Bierry met en scène avec fantaisie et grâce la dernière comédie de Corneille, poussée jusqu’à l’absurde à force de légers décalages et d’entêtantes chansonnettes. Une belle distribution mène la... Lire plus

Au Théâtre de Poche-Montparnasse, Marion Bierry met en scène avec fantaisie et grâce la dernière comédie de Corneille, poussée jusqu’à l’absurde à force de légers décalages et d’entêtantes chansonnettes. Une belle distribution mène la farandole. Un spectacle charmant qui démontre que l’auteur du « Cid » savait aussi être drôle…

Fermer
logo Le quotidien du médecin
Une comédie allègre et drôle, irrésistible

Marion Bierry retrouve l’auteur du « Cid » pour cette comédie allègre et drôle, irresistible. Elle en fait presque un musical, avec moments de chansons dans un esprit de variété, de Vienne à Charles Trenet. La langue scintillante de l’auteur est étourdissante. C’est... Lire plus

Marion Bierry retrouve l’auteur du « Cid » pour cette comédie allègre et drôle, irresistible. Elle en fait presque un musical, avec moments de chansons dans un esprit de variété, de Vienne à Charles Trenet. La langue scintillante de l’auteur est étourdissante. C’est une dynastie de théâtre qui s’épanouit ici, avec, dans le rôle-titre, idéal charmeur, vif, mobile, félin et exalté Dorante, Alexandre Bierry. Il est très bien entouré du délicat et nuancé Brice Hilairet et du fin Benjamin Boyer (avec parfois Thierry Lavat en alternance). Serge Noël donne au père son humanité et les jeunes femmes, Anne-Sophie Nallino et Mathilde Riey, sont de fines mouches.

Fermer
Et sans mentir, c’est du très beau théâtre !

Marion Bierry a eu l’excellente idée de métamorphoser cette comédie classique en alexandrin, en théâtre musical. ses ajouts ne dénaturent en rien l’oeuvre originale. Au contraire, ils l’allègent, marquent l’intemporalité de son sujet et accentuent le génie de... Lire plus

Marion Bierry a eu l’excellente idée de métamorphoser cette comédie classique en alexandrin, en théâtre musical. ses ajouts ne dénaturent en rien l’oeuvre originale. Au contraire, ils l’allègent, marquent l’intemporalité de son sujet et accentuent le génie de l’auteur. Dans un esprit très XIXe, jouant sur le romantisme, les airs de Strauss, Offenbach…, s’appuyant sur le décor mouvant et efficace de Nicolas Sire, maîtrisant à merveille le plateau intime du lieu, la metteuse en scène déroule une ronde infernale qui nous emporte dans les folies de ce Menteur. Et sans mentir, c’est du très beau théâtre.

Fermer
logo Spectatif
Un vif plaisir de spectacle !

Marion Bierry s’empare de cette pièce-phare de Corneille avec une espièglerie ravissante dans une façon de tornade fantaisiste et rafraichissante. Un vif plaisir de spectacle !

picto De la cour au jardin
Déjà un incontournable de ce début de saison !

Ce spectacle est d’ores et déjà un incontournable de ce début de saison. Ne passez surtout pas à côté ! Au sortir du Poche, ma très enthousiaste voisine de siège me confiait « Ca, c’est du théâtre ! ». Elle ne mentait pas !

Logo Froggy's Delight
Un brillant et joyeux divertissement.

Autour d’Alexandre Bierry époustouflant dans le rôle-titre du beau causeur naviguant à l’aise entre gasconnade à la poitevine, hâblerie et imposture, Benjamin Boyer, le serviteur confident néanmoins toujours abusé, Serge Noël le paternel clément, Brice Hillairet, l’ami... Lire plus

Autour d’Alexandre Bierry époustouflant dans le rôle-titre du beau causeur naviguant à l’aise entre gasconnade à la poitevine, hâblerie et imposture, Benjamin Boyer, le serviteur confident néanmoins toujours abusé, Serge Noël le paternel clément, Brice Hillairet, l’ami sans rancune aux mimiques parfois luchiniennes, Anne-Sophie Nallino et Mathilde Riey en circonspectes pimbêches délivrent de manière émérite cette comédie qui ressort à la tartufferie sans grave conséquence, au jeu de dupes et à la ronde amoureuse. Un brillant et joyeux divertissement.

Fermer
Une comédie enjouée et irrésistible.

Mêlant Le Menteur et La Suite du Menteur, au tout début et à la fin du spectacle, Marion BIERRY a su, merveilleusement, sublimer les alexandrins raffinés de Corneille, en créant une comédie enjouée et irrésistible.

artistikrezo.com
Une équipe de comédiens voltigeurs se prête au jeu de l’illusion théâtrale

Marion Bierry adapte et met en scène une comédie écrite par Corneille en 1644. Elle la fait précéder de La suite du Menteur, un opus dans lequel l’auteur de L’Illusion Comique se parodiait lui-même par une habile mise en abîme. Une équipe de comédiens voltigeurs se... Lire plus

Marion Bierry adapte et met en scène une comédie écrite par Corneille en 1644. Elle la fait précéder de La suite du Menteur, un opus dans lequel l’auteur de L’Illusion Comique se parodiait lui-même par une habile mise en abîme. Une équipe de comédiens voltigeurs se prête au jeu de l’illusion théâtrale, avec une maestria impressionnante et en chansons comme dans une opérette : réjouissant.

Fermer
Le monde du ciné
Un auteur incontournable dans une oeuvre délectable à re-découvrir.

Dans cette adaptation du Menteur de Corneille, la mise en scène joue sur l’ardeur des mots. Le texte en rimes et en vers s’amuse du public par les alexandrins qui se font régulièrement l’écho de titres musicaux connus. On a même le plaisir d’entendre d’autres titres encore qui... Lire plus

Dans cette adaptation du Menteur de Corneille, la mise en scène joue sur l’ardeur des mots. Le texte en rimes et en vers s’amuse du public par les alexandrins qui se font régulièrement l’écho de titres musicaux connus. On a même le plaisir d’entendre d’autres titres encore qui s’insèrent parfaitement dans les échanges. Ainsi, un « Revoir Paris » de Charles Trenet ravit nos oreilles.

Fermer
Réduire la liste
Afficher tous

À lire aussi

Laissez un avis sur Le Menteur

Affiché à côté de votre commentaire.

Jamais affiché, jamais partagé !

Votre évaluation :

Protégé par reCAPTCHA sous conditions et règlement de la vie privée Google.

Les avis des spectateurs sur Le Menteur

Anonyme
Isabelle 5
Débordant de vitalité, d’humour. Comédiens tous excellents, à la diction impeccable, mise en scène sobre mais bien adaptée . J’ai passé un excellent moment.
Anonyme
Isabelle 5
Excellent ! Les alexandrins sont clamés avec une telle joie et facilité qu’on oublie que ce texte date du 17 ème siècle . Le plaisir des acteurs est communicatif , un vrai bonheur .
Anonyme
Jean Larra
Un régal, vraiment.
Des comédiens qui savent dire les alexandrins, un texte astucieux et une mise en scène qui actualise très intelligemment la pièce.
Quel plaisir, courrez-y!

Calendrier et tarifs - Le Menteur

Tarifs

  • Promotion
  • Dernière minute
  • Plein tarif
  • Plein 30 €
  • Jeune -26 ans 10 €
  • Réduit 24 €

À partir de 10

Dernières actualités du Théâtre de Poche-Montparnasse (Grande salle)

À l’affiche dans ce théâtre

Les autres pièces du même genre

Ceux qui ont consulté le spectacle Le Menteur ont aussi consulté

Réserver